NOUVELLES
17/06/2015 15:45 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

L'impasse sur la Grèce peut perturber l'économie mondiale (Yellen, Fed)

Les économies américaine et mondiale risquent de subir des "perturbations" si la Grèce et ses créanciers ne parviennent pas à conclure un accord, a averti mercredi la présidente de la Banque centrale des Etats-Unis (Fed) Janet Yellen.

"Dans l'hypothèse où il n'y aurait pas d'accord, je prévois de possibles perturbations qui pourraient affecter les perspectives économiques en Europe et les marchés financiers dans le monde", a-t-elle estimé lors d'une conférence de presse.

Depuis plusieurs semaines, la Grèce et ses créanciers (FMI, UE, BCE) ne parviennent pas à s'entendre sur un train de réformes qui permettrait le déblocage d'une tranche de prêt de 7,2 milliards d'euros, vitale pour le pays.

"C'est une situation très compliquée", a commenté Mme Yellen, qui s'inquiète également de l'impact de cette impasse sur l'économie américaine.

Les Etats-Unis ont une exposition directe à la Grèce "très limitée" par le biais du commerce ou la finance mais ils ne sont pas à l'abri des répercussions d'un scénario catastrophe en Europe.

"Dans la mesure où il y a un impact sur l'économie de la zone euro (...) ou sur les marchés financiers mondiaux, il y aura sans aucun doute des retombées sur les Etats-Unis qui affecteront nos perspectives", a déclaré la dirigeante.

jt/jld/sha