DIVERTISSEMENT
17/06/2015 11:00 EDT

Wyclef Jean en spectacle extérieur au Festival Juste pour rire

Vivien Gaumond

Wyclef Jean au Festival Juste pour rire? Vous avez bien lu. L’icône du défunt groupe The Fugees montera sur la scène Videotron, sur la Place des Festivals, en compagnie de ses musiciens, pour pousser quelques-uns de ses grands succès, le 20 juillet. Le spectacle extérieur gratuit est le fruit d’un partenariat avec le Festival Haïti en folie.

Galerie photo Festival Juste pour rire - Arts de la rue Voyez les images

Autre surprise dans la programmation extérieure du 33e FJPR, dévoilée mardi: Les Trois Accords reprendront leur grandiloquent périple avec l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), qui avait été acclamé de toutes parts l’automne dernier. Toujours sous la direction de Simon Leclerc, Les Trois Accords s’empareront de la Scène Vidéotron le mercredi 15 juillet, et invitent leurs admirateurs à se vêtir de leurs plus beaux atours pour entonner avec eux J’aime ta grand-mère et leur panoplie d’autres titres populaires.

Ça ne sera pas la première fois que Juste pour rire délaissera l’humour le temps de quelques heures, pour laisser place à la chanson ; en 2012, le festival avait fait briller sous ses projecteurs Jean Leloup et la troupe de Star Académie, question de célébrer dignement son 30e anniversaire. La prestation de Rock et Belles Oreilles, l’an dernier, était également essentiellement musicale, preuve que les styles se marient bien sous les cieux du grand happening de Gilbert Rozon.

Dion en ouverture, Badouri en fermeture

Mais les humoristes seront toujours rois et maîtres au Quartier des spectacles, entre le 11 et le 25 juillet prochain. Au total, le 33e FJPR proposera un panorama de quelques 400 représentations gratuites, offertes par plus de 1500 artistes de sept pays différents. Vous avez dit diversité?

À elle seule, la Scène Vidéotron sera le théâtre de plusieurs moments déjà prometteurs. À tout seigneur, tout honneur, c’est la grande dame de la blague québécoise, Lise Dion, qui ouvrira les festivités, le 11 juillet, en présentant pour une toute dernière fois son troisième et plus récent one woman show, Le temps qui court, mis en scène par Michel Courtemanche. Lise apposera ainsi le point final à une tournée qui dure depuis plus de trois ans. Puis, le 25, en guise d’événement de clôture, Rachid Badouri déridera la foule avec Danse ton cinéma, un assemblage de ses meilleurs numéros et de prouesses de danse, qui culmineront en un imposant flashmob, mis en scène par Ghislain Turcotte et Guy Lévesque, et chorégraphié par Steve Bolton.

Le 12 juillet, on aura droit à un premier bain de musique, avec Insolita, une formation de voix et de percussions qui marie rythmes du monde et performances visuelles.

Le 14 juillet, la diva Mado Lamothe tiendra la deuxième édition de son déjanté cabaret Mado’s Got Talent, sorte de parodie de concours de talents, qui n’a rien à voir avec Star Académie ou La voix! Pierre Poirier signe la mise en scène.

Un pique-nique drôlement champêtre… en ville, un amalgame de scène et de bouffe, collaboration avec le Festival Bouffons Montréal, ouvrira la soirée du 16 juillet, qui se conclura, à 21h, par un défilé de danseurs hip hop en voie de qualification pour la JPR Battle JFL. Du vendredi 17 au dimanche 19 juillet, la troupe catalane La Fura Dels Braus déclinera son collectif Infierno Sabroso (qui signifie Enfer savoureux), une co-production Québec-Catalogne de plus de 50 figurants, portée par une trame sonore composée par Les Black Tiger Sex Machine, stars de la musique électronique montréalaise.

Le traditionnel défilé des jumeaux est de retour pour une 18e année et se mettra en branle le samedi 18 juillet, à 16h. Le thème? Les créatures de l’enfer! Attendez vous à voir déambuler sous vos yeux d’affreux anges cornus ou d’adorables petits diables. L’exposition de voitures de collection, qui a causé un triomphe l’an dernier, a aussi été renouvelée; on pourra l’observer le 19 juillet, à 16h.

L’humoriste «Weird Al» Yankovic, gagnant du Grammy du Best Comedy Album 2015, étalera son savoir-faire dans le spectacle The Mandatory World Tour, le 21 juillet. En tendant la main à son «frère» anglophone, Just for Laughs, Juste pour rire souhaite attirer plus de stars internationales sur ses planches extérieures dans les prochaines années.

Le 23 juillet, tout le site du FJPR se métamorphosera en «jardin de chorales» alors que, partout, des chœurs feront vibrer leurs cordes vocales sur des styles variés. À 21h, on poursuivra dans la même veine avec un tour de chant intitulé Vox Populi. Plusieurs groupes professionnels seront de la partie, dont la troupe anglaise Out Of The Blue, qui reprend des tubes radiophoniques d’une manière déjantée.

Enfin, le 24 juillet, le petit cousin de Juste pour rire, Zoofest, sera l’instigateur du Grand Karaoké des Denis Drolet, où se succéderont notamment Dumas, Jean-Thomas Jobin, Virginie Fortin, Stéphane Fallu, Les Appendices et Réal Béland, qui chanteront tous un «plaisir coupable». Les spectateurs verront eux aussi les paroles passer à l’écran et pourront également scander ces paroles «honteuses» avec énergie.

De tout pour tous

Ailleurs sur le site du Festival Juste pour rire, les amateurs de septième art hors-normes se délecteront des séances de cinéma en plein air programmées par Fantasia. Beetlejuice (13 juillet) et Austin Powers (22 juillet) sont les titres sélectionnés pour l’occasion. À noter que le 22 juillet, Mike Myers, interprète d’Austin Powers, sera de passage à la Place des Arts, dans le cadre de Just For Laughs.

Sur la Scène Loto Québec, des comiques en vue et de jeunes talents de la relève se produiront chaque jour dans une heure de stand up. Voici quelques noms à retenir, en vrac: Geneviève Côté, Mathieu Gratton, Fredo le magicien, Mononc’ Serge, Louis T et sa gang de critiqueux, Mike Paterson, Alaclair Ensemble, Benoît Paquette, Daniel Grenier, Guillaume Wagner, Pierre Hébert, Étienne Dano et Adib Alkhalidey.

Et c’est sans compter les camions de nourriture de rue, la série de nuits branchées au son de DJ’s Melting Pot, les activités pour les tout-petits sur la Place de la famille, les installations d’art urbain, le Mondial de jeux Loto Québec, les nombreux spectacles déambulatoires et toutes les autres attractions qui ont créé la renommée du Festival Juste pour rire au fil des ans.

Pour plus de détails sur la programmation extérieure du 33e Festival Juste pour rire, consultez le site officiel de l’événement, www.hahaha.com.