NOUVELLES
17/06/2015 12:45 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Grèce: l'ancien président de la fédération de football interdit de quitter le pays

L'ancien président de la Fédération grecque de football Giorgos Sarris, entendu mercredi pendant plus de cinq heures par la justice dans un scandale de matches truqués en Grèce, est interdit de quitter le pays, a annoncé mercredi la justice grecque.

Le procureur Giorgos Andreadis a exigé une caution de 50.000 euros, a interdit à Sarris de quitter le territoire et lui a interdit de prendre part à des activités en rapport avec le football en Grèce.

Sarris a démissionné en décembre de son poste de président de la Fédération à la suite d'un scandale de matches truqués qui concerne également d'autres membres de la Fédération, ont expliqué les autorités judiciaires.

Jeudi, le président de l'Olympiakos Le Pirée Vangelis Marinakis doit également être entendu par le procureur Andreadis. L'homme fort du club champion de Grèce fait face à cinq chefs préliminaires d'inculpation: constitution d'une organisation criminelle, truquage de matches, fraude, corruption et parjure.

L'enquête concernant ce scandale de matches truqués a commencé en 2011. Le nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras a mis en place une législation pour réformer la Fédération et imposer des peines de prison allant jusqu'à dix ans et des amendes allant jusqu'à un million d'euros pour des faits avérés de corruption.

le/er/tba/chc