POLITIQUE
17/06/2015 02:42 EDT | Actualisé 17/06/2015 02:42 EDT

Garderies et crime organisé: le ministère fait enquête (VIDÉO)

La ministre québécoise de la Famille, Francine Charbonneau, entend resserrer les mesures de sécurité entourant l'attribution des permis de garderie à la suite des révélations de Radio-Canada sur l'entourage lié au crime organisé d'une propriétaire de garderies subventionnées par l'État.

« Une chose est sûre, c'est qu'à la suite de ce que l'on a su, on a mis une motion en place pour aller vérifier les antécédents, refaire un tour de roue sur la sécurité et les antécédents des gens qui sont à l'intérieur », a expliqué la ministre Charbonneau à sa sortie du caucus.

L'enquête est en cours, s'est-elle en suite contentée de répondre aux questions des journalistes

L'émission Enquête de Radio-Canada a découvert qu'une femme proche du crime organisé est propriétaire de garderies subventionnées par l'État. Bien que ses frères, son ex-conjoint et son conjoint actuel soient des trafiquants de drogue condamnés, les garderies liées à Rosalba Guerrera ont reçu près de 20 millions de dollars en fonds publics.

Les garderies privées subventionnées La petite étoile à Anjou et Au petit champignon à Saint-Sulpice, dans Lanaudière, appartiennent à Rosalba Guerrera.

Cette femme de Laval a été pendant 15 ans la conjointe du Hells Angel Louis « Melou » Roy. Son nouveau conjoint et ses deux frères sont également liés au millieu criminel.