NOUVELLES
17/06/2015 06:34 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Ethiopian Airlines a acquis six long-courriers 787 supplémentaires (Boeing)

La compagnie éthiopienne Ethiopian Airlines a acquis six long-courriers de moyenne capacité Boeing 787-8 supplémentaires, a indiqué mercredi l'avionneur américain au troisième jour du salon du Bourget.

La firme de Seattle avait déjà fait figurer ces commandes dans son décompte officiel, sans préciser le nom de l'acquéreur. Au prix catalogue du 787-8, la transaction s'établit à 1,3 milliard de dollars.

Ethiopian avait été la première compagnie africaine à prendre livraison du 787, dernier-né de chez Boeing. Elle en possède aujourd'hui 13.

Le motoriste britannique Rolls-Royce a précisé de son côté avoir été choisi pour fournir les réacteurs des six nouveaux avions commandés. Le contrat pour ces moteurs, qui comprend aussi leur maintenance, vaut 500 millions de dollars.

Ces Dreamliner d'Ethiopian Airlines seront donc chacun équipés de deux moteurs Trent 1000 de Rolls Royce.

Pour le groupe britannique, cette décision est une marque de confiance envers le Trent 1000, car pour ses 13 premier Boeing 787 "Ethiopian avait sélectionné les moteurs d'un autre fournisseur", en l'occurrence ceux du conglomérat américain General Electric.

Rolls Royce a souligné que le moteur Trent 1000 avait été sélectionné "dans plus de 60% des cas de mise en concurrence avec d'autres moteurs au cours des cinq dernières années".

Mi-avril, le motoriste britannique avait aussi gagné aux dépens d'Engine Alliance (General Electric et Pratt & Whitney) le marché de la fourniture et de l'entretien des moteurs pour 50 Airbus A380, des très gros porteurs équipés de quatre réacteurs chacun - un contrat historique de 9,2 milliards de dollars.

Entré en service fin 2011, le 787 "Dreamliner", est un avion en matériaux composites, pour lequel l'avionneur revendique une consommation en kérosène réduite de 20% par rapport aux appareils de précédente génération.

Malgré des revers au début de sa carrière, notamment de surchauffe de batteries, le Dreamliner représente un gros succès commercial pour Boeing, qui a enregistré 1.105 commandes fermes dont 283 ont été livrés.

Les appareils sortent actuellement au rythme de 10 par mois des usines de l'avionneur, un chiffre qui devrait passer à 14 par mois à la fin de la décennie.

tq-pn/jmi/ros

BOEING

ROLLS-ROYCE HOLDINGS

GENERAL ELECTRIC