NOUVELLES
17/06/2015 10:21 EDT | Actualisé 17/06/2015 10:21 EDT

L'infestation de tordeuse se répand

Radio-Canada

L'infestation de la tordeuse d'épinette serait en progression et plus importante que prévu. Selon la Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies, la SOPFIM, l'infestation atteindrait 475 000 hectares en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent.

Le dernier relevé aérien montre en effet que les superficies, tout comme les secteurs infestés, prennent de l'expansion. Ces chiffres ne tiennent compte que de la forêt publique, et non de la forêt privée.

Le directeur de la SOPFIM, Jean-Yves Arsenault rappelle que l'infestation n'en est qu'au premier stade d'un nouveau cycle. Sur la Côte-Nord, l'épidémie est plus avancée et a atteint son apogée. Elle a commencé en 2006 alors qu'en Gaspésie, elle s'est manifestée en 2012.

« Il faut comprendre que l'épidémie va toucher l'entièreté de la Péninsule et que c'est au tout début. La situation est grave. C'est un phénomène naturel qui revient tous les 25 ans. C'est très difficile d'arrêter une épidémie. »

Le directeur de la SOPFIM, Jean-Yves Arsenault

M. Arsenault ajoute que l'accent sera mis sur les peuplements qui doivent être préservés pour l'avenir. Il précise que les arrosages ne visent pas à détruire totalement les populations de tordeuses, mais bien à garder les arbres vivants. Un insecticide biologique est utilisé. Son action permet de perturber le processus d'alimentation de ces insectes. La SOPFIM a installé des bases d'opérations à Sainte-Anne-des-Monts et à Mont-Joli.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le monde sauvage du sexe entre insectes Voyez les images