NOUVELLES
17/06/2015 04:34 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Epidémie Mers en Corée du Sud: un "signal d'alarme" et appel à la vigilance de l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mercredi qu'il y avait eu un retard et des défaillances dans la réponse de la Corée du Sud à l'épidémie de coronavirus Mers, estimant qu'il s'agit d'un "signal d'alarme" et a appelé tous les pays à être plus "préparés".

Ces conclusions ont été publiées à l'issue de la réunion du comité d'urgence de l'OMS sur le coronavirus Mers, qui s'est tenue mardi alors que l'inquiétude grandit quant à la capacité des autorités à contenir l'épidémie, la plus étendue en dehors de l'Arabie saoudite.

L'épidémie a "surpris tout le monde" en Corée du Sud, ce qui a contribué au "retard" à la réponse à l'épidémie, a déclaré Keiji Fukuda, directeur général adjoint de l'OMS pour la sécurité sanitaire, lors d'une conférence de presse à Genève.

"C''est réellement un signal d'alarme pour tous les pays", a-t-il ajouté, appelant "tous les pays à se préparer" à de telles épidémies.

Il a également expliqué que "le comité a décidé à l'unanimité que la situation était préoccupante mais qu'elle ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale".

La Corée du Sud a annoncé mercredi un 20e décès dû au coronavirus Mers alors que l'inquiétude grandit quant à la capacité des autorités à contenir l'épidémie, la plus étendue en dehors de l'Arabie saoudite.

apo/pjt/ros