NOUVELLES
17/06/2015 10:28 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Dopage: sanctions limitées pour onze haltérophiles bulgares

Onze haltérophiles bulgares ont été sanctionnés pour dopage par la Fédération internationale d'haltérophilie (IWF), a annoncé mercredi leur Fédération nationale en se félicitant de sanctions "minimales".

Sept des athlètes contrôlés positifs en mars seront suspendus pour neuf mois, et quatre pour 18 mois en raison d'une récidive, au lieu de quatre ans encourus, et aucune amende ne leur sera imposée, a annoncé la Fédération bulgare (BWF).

La BWF a expliqué vouloir porter plainte auprès du Tribunal administratif du sport (TAS) en vue de faire annuler ces sanctions et de permettre aux athlètes de participer aux Championnats du monde aux États-Unis en novembre.

La substance interdite, le stanozolol, un stéroïde anabolisant, se trouvait - sans être affiché - dans un additif alimentaire destiné au rétablissement des athlètes. La BWF assure qu'athlètes et entraîneurs l'ignoraient.

Les contrôles positifs avaient empêché l'équipe bulgare de participer aux Championnats d'Europe à Tbilissi en avril.

Un incident semblable s'était déjà produit en juin 2008 avant les Jeux Olympiques à Pékin. Tous les présélectionnés bulgares avaient été contrôlés positifs à la métandiénone, un stéroïde anabolisant.

Deux athlètes avaient été suspendus à vie par l'IWF, tandis que les neuf autres avaient été suspendus pour quatre ans. La BWF avait écopé d'une amende de 465.000 dollars.

vs/cs/mam/tsq