NOUVELLES
17/06/2015 16:09 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Collaboration : Jean-François Fortin déçu du « peu d'ouverture » du Bloc

Le député et chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin, évite de se prononcer sur un éventuel retour au Bloc québécois, mais se dit déçu du peu d'ouverture de son ancienne formation politique à l'égard de son offre de collaboration.

Selon le député de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, sa proposition de collaboration, son appel téléphonique direct à Gilles Duceppe et toutes les lignes lancées par son équipe au Bloc sont restés lettre morte.

« Des canaux de communication ont été créés, mais il n'y a eu aucune volonté du Bloc québécois d'établir un réel discours permettant quelconque rapprochement », dit-il.

Le chef de Forces et Démocratie réitère son attachement envers les valeurs de son nouveau parti. Il souhaite que les deux partis « travaillent ensemble sur les grands enjeux » qui concernent les citoyens.

Jean-François Fortin dit constater qu'en dépit du retour de Gilles Duceppe à la direction du Bloc québécois, le parti semble incapable de se renouveler et de s'extraire des ornières étroites tracées par l'ex-chef Mario Beaulieu.

Chaque collaboration potentielle sera soumise au caucus de Forces et Démocratie, dit M. Fortin. Par ailleurs, il se montre convaincu que le prochain scrutin fédéral portera sur l'urgence de protéger la vitalité des régions, plutôt que sur l'indépendance du Québec.