DIVERTISSEMENT
17/06/2015 04:11 EDT | Actualisé 17/06/2015 04:15 EDT

Claude Dubois fera de la prison

Facebook - Claude Dubois

Le chanteur Claude Dubois vient de recevoir une condamnation de 90 jours de prison pour avoir conduit en état d’ébriété, alors que ses deux jeunes enfants étaient avec lui dans sa voiture, a rapporté le Journal de Québec, mercredi.

L’arrestation de Claude Dubois avait eu lieu le 19 juillet 2014, à Québec. Une citoyenne avait alors appelé le 9-1-1 après l’avoir vu monter, ivre, à bord de son automobile. Le lendemain matin, l’homme de 68 ans s’expliquait maladroitement en direct à Salut, bonjour! Week-end, sur les ondes de TVA.

LIRE AUSSI:

Conduite en état d'ébriété: Claude Dubois plaide coupable

En janvier dernier, l’auteur-compositeur plaidait coupable au palais de justice de Saint-Jérôme et écopait d’une amende de 3000$ et d’une interdiction de prendre le volant d’une durée d’un an. Les avocats de la poursuite et de la défense suggéraient toutefois une peine de prison de 90 jours, qui vient d’être entérinée par la juge de la Cour supérieure Sophie Bourque, toujours selon le Journal de Québec.

Claude Dubois pourra purger sa peine de façon discontinue, à raison de quelques jours par semaine. Une entente sera fixée vendredi.

Ce ne sont pas là les premiers démêlés de Claude Dubois avec la justice. En 1981, le jeune rockeur d’alors avait été confiné à 22 mois de prison pour trafic d’héroïne, à la suite d’un procès fort médiatisé. Son emprisonnement s’était déroulé majoritairement entre les murs d’un centre de désintoxication, ce qui en avait révolté plusieurs.

La bourde de 2014 n’était également pas sa première mauvaise expérience avec l’alcool au volant, lui qui avait aussi été appréhendé pour le même méfait en 1984 et en 1996.