NOUVELLES
17/06/2015 14:53 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Changes: accords de près d'un milliard entre Goldman Sachs, BNP, Barclays HSBC et des investisseurs (sources proches)

Les banques Goldman Sachs, BNP Paribas, Barclays et HSBC ont conclu des accords séparés d'un montant total de près d'un milliard de dollars pour obtenir l'abandon d'une plainte en nom collectif d'investisseurs s'estimant lésés dans le scandale des manipulation du marché des changes, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

Ce sont des accords préliminaires qui peuvent encore changer, ont souligné ces sources qui confirmaient des informations du Wall Street Journal. Ils sont distincts des compromis trouvés avec les régulateurs.

Barclays va verser 375 millions de dollars aux plaignants qui sont représentés par les cabinets d'avocats américains Scott+Scott et Hausfeld. Sa compatriote HSBC s'acquittera de 285 millions de dollars, tandis que Goldman Sachs versera 130 millions, selon ces sources qui ont requis l'anonymat. La banque française BNP Paribas devrait payer, elle, près de 200 millions de dollars. Au total, elles vont s'acquitter de 990 millions de dollars.

Les établissements n'ont ni reconnu ni nié les faits, selon les sources.

Contactées par l'AFP, Goldman Sachs, Barclays et BNP se sont refusées à tout commentaire.

Il est reproché aux traders (cambistes en l'espèce) de ces banques d'avoir utilisé des forums de discussion sur internet et des messageries instantanées pour se concerter de façon indue afin d'infléchir un taux de référence du marché des changes, sur lequel transitent chaque jour quelque 5.300 milliards de dollars. L'un des forums était par exemple baptisé "cartel" et réunissait des traders de Citigroup, JPMorgan, UBS, Barclays et RBS.

lo/jld/vog

GOLDMAN SACHS GROUP

BNP PARIBAS

BARCLAYS

HSBC HOLDINGS

CITIGROUP

J.P. MORGAN CHASE & CO

UBS GROUP AG

ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP