NOUVELLES
17/06/2015 12:49 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Attentat à Paris en 1982: le cerveau présumé libéré sous caution en Jordanie

Le cerveau présumé de l'attentat contre un restaurant juif à Paris en 1982 a été libéré sous caution en attendant une décision de justice sur son extradition, ont indiqué des responsables jordaniens mercredi, confirmant son arrestation le 1er juin.

Zouhair Mouhamad Hassan Khalid al-Abassi "a été arrêté le 1er juin dans la mesure où il est visé par un mandat d'arrêt international. Il a été envoyé au tribunal, qui lui a interdit de voyager, en attendant de décider de son extradition ou non", a indiqué à l'AFP un responsable sous couvert de l'anonymat, sans autre précisions.

Une source de sécurité a ajouté que le suspect avait été "libéré sous caution en attendant la décision du tribunal", sans préciser quand.

Une source judiciaire française avait annoncé plus tôt l'arrestation de Zouhair Mouhamad Hassan Khalid al-Abassi, alias "Amjad Atta".

Il fait partie des trois personnes, anciens membres du groupe palestinien d'Abou Nidal, visées par un mandat d'arrêt international délivré fin février par le juge Marc Trevidic, plus de 32 ans après l'attentat de la rue des Rosiers.

Il est soupçonné d'avoir supervisé l'attaque qui a visé, le 9 août 1982 le restaurant de Jo Goldenberg, situé dans le quartier juif du Marais, dans le centre de Paris, faisant six morts et 22 blessés.

str-ila/cbo