NOUVELLES
17/06/2015 09:49 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Al-Qaïda au Yémen exécute deux Saoudiens accusés d'espionnage au profit des Américains

Al-Qaïda au Yémen a exécuté par balle mercredi à Moukalla deux de ses membres, des Saoudiens, qu'il accuse d'espionnage au profit des Etats-Unis, ont indiqué un responsable local et des témoins.

L'exécution a eu lieu devant des dizaines d'habitants de la ville du sud-est du Yémen, chef lieu de la province du Hadramout, tombée aux mains des insurgés d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) début avril.

Elle intervient peu après l'annonce par Aqpa de la mort de son chef, Nasser al-Wahishi dans une attaque de drone américain.

Les deux Saoudiens ont été reconnus coupable d'avoir planté des puces électroniques dans des véhicules et des habits de membres d'Al-Qaïda permettant de guider les attaques de drones américains, a expliqué le responsable local.

Mais il a été incapable de dire s'ils ont joué ou non un rôle dans le raid de drone qui a coûté la vie récemment à Nasser al-Wahishi, numéro 2 d'Al-Qaïda au niveau mondial, et à deux de ses compagnons.

Par ailleurs, Aqpa a interdit la musique dans la ville, et ses membres ont déchiré des posters de vedettes libanaises chez des marchands de CD et de K7.

Aqpa a également fermé de nombreux salons de coiffure de la ville.

faw/mh/cbo