Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les prix des maisons ont grimpé en mai dans les grandes villes, sauf à Calgary

CALGARY - Les prix des maisons ont grimpé dans toutes les grandes villes canadiennes au mois de mai, sauf à Calgary, où ils ont connu leur plus importante chute en au moins 15 ans, selon une nouvelle étude.Selon l'indice du prix des maisons Teranet-Banque Nationale, les prix ont chuté de 3,3 pour cent à Calgary le mois dernier, par rapport à avril. Il s'agissait du plus gros recul mensuel pour cette région depuis la création de l'indice, en 1999.À l'échelle du pays, les prix ont gagné 0,9 pour cent par rapport au mois précédent. Le recul observé à Calgary a retranché 0,3 point de pourcentage à cette progression.Sur une base annuelle, les prix des maisons à Calgary ont montré un recul de 1,4 pour cent, selon l'indice.Les prix du secteur immobilier de Calgary sont touchés par un ralentissement économique attribuable au plongeon connu par les prix du pétrole brut, l'automne dernier.Seules les maisons qui ont été vendues au moins deux fois sont considérées dans le calcul de l'indice Teranet. Les données sont issues des bureaux d'enregistrement fonciers de 11 grandes zones métropolitaines canadiennes.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.