Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le puissant cogneur Giancarlo Stanton pense que la chance joue contre lui

MIAMI - Giancarlo Stanton, le meneur des Ligues majeures aux chapitres des circuits et des points produits, croit qu'il est malchanceux depuis le début de la saison. Et il a peut-être raison.Après les matchs de jeudi, le puissant cogneur des Marlins de Miami comptait seulement 24 simples et affichait une moyenne au bâton de ,249. En 2014, il avait totalisé 96 simples et complété le calendrier avec une moyenne de ,288.Il se dit néanmoins confiant de voir grimper ses statistiques actuelles.«Ça va prendre un certain temps avant que ça monte, a reconnu Stanton. Il s'agit de ne rien changer à mes habitudes au cours des prochaines semaines et des prochains mois, et ça va se replacer.»Les Marlins n'ont pas nécessairement accordé à Stanton un pacte record de 325 millions $ pour 13 ans, cet hiver, pour qu'il accumule les simples. Et malgré son ordinaire moyenne au bâton, il continue de frapper de titanesques coups de circuit à son rythme habituel.Sa 22e longue balle de la saison, jeudi contre les Rockies du Colorado, a de nouveau fait écarquiller les yeux. Son coup en flèche a à peine atteint 20 pieds de hauteur avant d'aboutir dans l'enclos des releveurs des Rockies.«Je suis parti du premier but en me disant que je devais marquer sur un double, a confié son coéquipier Christian Yelich. Je pensais que la balle allait donner contre la clôture, mais elle est passée par-dessus. Il est probablement le seul joueur dans la ligue pouvant frapper un circuit sur un tel coup.»Selon des estimations, Stanton a enregistré cinq des neuf plus longs circuits de la saison dans les Ligues majeures. L'un d'eux, la semaine dernière au Colorado, a parcouru la distance de 484 pieds ce qui le place au premier rang de la grande liste des coups de canon.Jeudi, il a fait marquer un autre point d'une manière totalement différente, lorsque la balle s'est arrêtée le long de la ligne du troisième but. Il s'agissait de son deuxième simple à l'avant-champ en 2015.«Ce n'est pas le coup sûr idéal, mais je prends tout ce qui fonctionne. J'ai besoin d'additionner ce type de coups sûrs pour notre équipe.»Les Marlins, quatrièmes dans la section Est de la Ligue nationale, auraient besoin de plus de production de la part de Stanton. Mais il serait erroné de dire qu'il n'a pas livré la marchandise jusqu'à maintenant.Avec une récolte de 55 points produits, Stanton se dirige vers une saison de 146, ce qui représenterait un sommet personnel en carrière. Et au rythme actuel, il terminera la saison avec 58 circuits, là encore un sommet personnel.Plus personne ne se demande s'il se remettrait de l'incident qui a mis fin prématurément à sa saison l'an dernier — même s'il porte un protecteur facial contre les lanceurs droitiers — lorsqu'il a été atteint au visage par un artilleur rival.Il produit des points avec régularité même s'il joue la moitié de ses matchs au vaste Marlins Park, où il s'est frappé le moins de coups de circuit dans les Ligues majeures. Mais Stanton domine aussi les deux ligues pour le nombre de retraits au bâton, avec 84.Selon STATS, il pourrait devenir le premier joueur depuis Cecil Fielder, en 1990 avec les Tigers de Detroit, à mener les Ligues majeures pour le nombre de circuits, de points produits et de retraits au bâton.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.