Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Grèce présentera de nouvelles propositions à ses créanciers

ATHÈNES, Grèce - La Grèce a indiqué vendredi qu'elle présenterait de nouvelles propositions à ses créanciers au cours du week-end, dans l'espoir que celles-ci puissent réanimer les discussions au sujet de son sauvetage, qui ont ravivé les craintes de voir le pays poussé vers la faillite.La confirmation que les négociations se poursuivraient au cours du week-end est survenue après la clôture des marchés européens. Plusieurs investisseurs ont craint que les deux parties soient plus éloignées que jamais sur certaines questions, notamment celles des pensions et du budget, ce qui a fait chuter l'indice de référence de la Bourse d'Athènes de 5,9 pour cent. L'indice Stoxx 50 des principales valeurs européennes a pour sa part cédé un pour cent.Un responsable du gouvernement grec a indiqué qu'une entente avec les créanciers était peut-être plus imminente que prévu, à la suite d'un entretien entre le premier ministre, Alexis Tsipras, et ses ministres principaux.Selon le responsable, la Grèce serait «prête à présenter des contre-propositions» pour rejoindre la partie adverse sur les points litigieux restants.Le responsable, qui n'était pas autorisé à discuter de ces questions de façon officielle, a indiqué que la Grèce jugeait être «plus près que jamais» de la conclusion d'une entente et que les représentants grecs rencontreraient les représentants des créanciers, samedi, à Bruxelles.La pression s'accentue sur la Grèce pour qu'elle obtienne une entente. Son plan de sauvetage de 240 milliards d'euros prend fin le 30 juin, date à laquelle le pays perdra son accès aux prêts de sauvetage dont il a désespérément besoin pour rembourser ses dettes et éviter une défaillance qui pourrait le pousser hors de la zone euro.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.