Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La famille Chedid aux Francos 2015 : «Un pour tous et tous pour un» (VIDÉO)

Ils ont leur carrière respective, mais ont voulu s'amuser entre eux, en famille. La bande des Chedid, composée du père Louis et de ses trois enfants, Anna (qui vient de faire paraître un album sous le nom d’artiste de Nach), Matthieu (plus connu sous le nom de - M -) et Joseph (qui utilise le nom de son grand-père Selim) offre un spectacle qui transforme les chansons de leurs répertoires. Prochaine destination : Montréal, dans le cadre des FrancoFolies.

« J’ai la chance de venir souvent à Montréal ces dernières années », a affirmé d’entrée de jeu Matthieu Chedid (en tant que - M -) lors d’une conférence de presse à la Maison des Festivals, vendredi. Mentionnons que les quatre membres étaient réunis à la salle Stevie Wonder pour jaser de leur projet aux journalistes. « C’est un cadeau d’y revenir tous ensemble, a-t-il poursuivi. On vit quelque chose d’exceptionnel. Il y a la musique, le répertoire de chacun puis il y a la magie d’être une famille qui joue sur une scène […]

C’est une expérience qui nous dépasse un peu. La beauté se découvre beaucoup dans les détails. »

« L’idée c’était de mélanger nos répertoires respectifs et que chacun chante parfois des chansons des autres, a ajouté le père. Ça crée des ponts entre nous tous. Nous voulions aussi être les seuls musiciens sur scène. Donc, tout ça donne quelque chose d’unique et de très organique. »

La naissance

Il y a environ un an et demi, à la suite de deux concerts de - M - à La Cigale et ensuite à Bercy, les quatre Chedid se sont rendu compte qu’une énergie toute spéciale s’était propagée durant l’interprétation d’une pièce tous ensemble. « On a senti une réponse très forte du public, a raconté Louis. On s’est dit qu’il était peut-être temps de faire un truc à quatre. Et voilà. On fait finalement 35 concerts. Pas plus. On terminera à l’Opéra Garnier de Paris, en septembre […] Le fait de nous voir tous les quatre et d’avoir une image musicale et fraternelle à la fois, ça crée une émotion spéciale chez les gens qui dépassent le concert traditionnel. Nous aussi on ressent quelque chose de puissant sur scène. »

Harmonie, complicité, symbiose, le fait de se retrouver sur scène dans une production intergénérationnelle est, selon Louis Chedid, un fantasme réalisé qui provoque chez le groupe familial une évidente fierté. « Même si on fait des choses très différentes, même si l’un fait du rock, l’autre de la pop, on peut se réunir et s’entendre musicalement. On mélange nos genres et ça ne gêne personne », a spécifié le paternel.

Immortaliser l’expérience

En fait, à les entendre parler de leur expérience à tour de rôle, il semble que cette collaboration à quatre plaît énormément à tous. La preuve : la troupe des Chedid devrait normalement entrer en studio afin de produire un double album. Ce sera en fait la transposition de ce que les musiciens proposent actuellement en concert. La sortie en France est prévue en septembre. « Nous allons enregistrer un album studio, à la fin juin, durant trois jours, a confirmé Louis. Nous allons faire tous les titres joués en concert. Ce disque aura la même particularité que celle du live. »

Ainsi, on aura droit à des chansons nouvelles (surtout dans le cas d’Anna et Joseph qui débute leur carrière solo) et d’autres plus connues, comme lors de la prestation devant public.

« Chose importante, il manque quelqu’un de la famille dans ce projet, a souligné Joseph. Émilie, notre sœur, va faire un film sur l’enregistrement de l’album. Ce sera le regard de la grande sœur sur cette expérience. Elle va finaliser, d’une certaine manière, ce beau projet. »

L’individualité au sein du groupe

Malgré le fait que chacun doit évoluer avec l’auréole du collectif, Anna Chedid a mentionné qu’elle peut néanmoins injecter une bonne part de son individualité dans le projet. « J’ai sorti mon premier disque il y a quelque mois. Je suis en tournée de Nach en parallèle de celle avec ma famille. Ce sont deux expériences très fortes qui se passent en même temps. Au début, ça m’effrayait un peu. Finalement, Nach existe, elle a son truc indépendant. Mais c’est à la fois Anna Chedid. C’est ma voix. Ce sont mes textes. Les deux projets s’harmonisent. »

À cet égard, le commentaire d’Anna semble correspondre à ce que vit aussi Joseph à l’égard de cette tournée familiale. Tout comme Matthieu et son père.

***

Louis, Matthieu, Joseph & Anna Chedid en concert aura lieu à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts, samedi le 13 juin, à 20 h. Notons que le Québécois Félix Dyotte assurera la première partie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.