Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La chasse aux phoques a été peu fructueuse dans l'Est du pays cette année

ST JOHNS, N.L. - La chasse commerciale aux phoques a rapporté moins de 40 000 bêtes, cette année dans l'Est du pays. Ce serait l'une des récoltes les moins fructueuses des dernières années, selon certains groupes.Pêches et Océans Canada rapporte qu'un peu plus de 38 000 phoques du Groenland ont été chassés et environ 1100 phoques gris, pour l'essentiel sur les côtes du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador.À Terre-Neuve, c'est même un prêt de 1 million $ provenant du gouvernement provincial qui a permis au seul acheteur de la province, PhocaLux International Incorporated, de procéder à l'achat d'environ 35 000 phoques.La direction de l'entreprise affirme que la demande pour les produits du phoque et pour sa fourrure est en hausse au Canada. L'industrie est toutefois affectée par le bannissement des importations de produits du phoque en Europe, aux États-Unis, au Mexique et dans d'autres pays.Rebecca Aldworth, de la Société internationale pour la protection des animaux, section canadienne, affirme que cela fait deux décennies qu'un aussi petit nombre de phoques ont été chassés. Et, d'après elle, cette chasse commerciale devrait graduellement cesser.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.