Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Impact dans l'antre des Yankees

Le onze montréalais aura la chance de poursuivre sa bonne séquence à l'occasion d'un match contre le New York City FC, samedi sur la pelouse d'une des organisations sportives les plus prestigieuses de l'histoire, les Yankees de New York.

L'Impact s'amènera dans la ville de tous les possibles, fort de quatre victoires en cinq matchs. L'équipe dirigée par Frank Klopas a réussi à gagner à l'étranger samedi dernier contre le Crew de Columbus, une première depuis le 8 septembre 2013.

Le capitaine Patrice Bernier croit que les récents succès s'expliquent par une préparation mentale impeccable. « On a vu une équipe qui ne voulait pas perdre, c'est une mentalité qu'on doit garder », a-t-il observé.

Du côté du New York City FC, l'équipe d'expansion est au dernier rang de la MLS, mais a gagné son dernier match contre l'Union de Philadelphie. Elle peut compter sur l'Espagnol David Villa surnommé El Guaje (l'enfant), qui malgré une récolte timide de 3 buts en 11 matchs, est une menace constante, selon Wandrille Lefèvre.

« Il faut se méfier de Villa, a-t-il déclaré. [David Villa] est un peu atypique par rapport à la MLS, il n'est pas physique, mais il a le flair naturel d'être au bon endroit. »

À l'ombre de Manhattan

Le New York CIty FC, qui appartient aux mêmes propriétaires que le Manchester City et les Yankees, joue ses matchs au Yankee Stadium. Les joueurs de l'Impact ne partageaient pas tous la même excitation par rapport à cette expérience.

Grand amateur de baseball, Evan Bush est fébrile à l'idée de jouer dans le stade du Bronx. « Pour moi ce sera spécial, le baseball est mon premier amour, a déclaré le cerbère américain. Jouer dans le même édifice qu'une équipe avec une histoire si riche, c'est cool. »

Patrice Bernier semblait plus mitigé. « Oui c'est mythique, mais on est habitués de jouer dans des stades modernes, a-t-il nuancé. Ça sera spécial, mais je préférerais quand même jouer dans un stade adapté au soccer. »

Nacho heureux à Montréal

Questionné sur les récentes rumeurs à son sujet, l'Argentin Ignacio Piatti s'est fait rassurant pour les supporteurs montréalais.

« J'ai entendu parler d'offres du Mexique et de la Malaisie, mais j'ai parlé à Nick De Santis et je veux rester ici ».

Piatti est l'un des membres du trio de marqueurs de trois buts chez l'Impact cette saison en MLS. Son compatriote Romero et Jack McInerney ont aussi atteint ce plateau.

L'Impact de Montréal est au plus fort de la course aux séries éliminatoires, à deux points de Columbus, qui a disputé deux rencontres de plus cette saison.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.