Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

É-U: deuxième brèche informatique en une semaine dans des dossiers fédéraux

WASHINGTON - Plusieurs responsables américains affirment que des pirates informatiques ayant des liens avec la Chine semblent avoir eu accès à de l'information sensible soumise par du personnel militaire et des agents des services de sécurité qui cherchaient à obtenir des autorisations de sécurité.Cette deuxième brèche révélée en une semaine dans des dossiers du gouvernement fédéral américain pourrait augmenter de façon exponentielle les dommages potentiels causés par les pirates.Les formulaires auxquels les pirates ont accédé, connus sous le nom de «Formulaire standard 86», requièrent des candidats qu'ils fournissent de l'information extrêmement personnelle sur les maladies mentales dont ils souffrent, leur consommation d'alcool et de drogue, leurs arrestations passées et leurs faillites. Il nécessite aussi de nommer des personnes contact et des membres de la famille, ce qui peut potentiellement rendre leurs proches vivant à l'étranger vulnérables à des tentatives d'extorsion.Les numéros de sécurité sociale des candidats et ceux de leur conjoint sont aussi requis dans le formulaire.Les responsables ont refusé d'être identifiés parce que les détails sont considérés comme confidentiels.Le Bureau de la gestion du personnel n'avait pas de commentaire à formuler dans l'immédiat.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.