Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des étiquettes « plus claires » sur les aliments

L'uniformisation de la taille des portions et une liste des ingrédients plus claire sur les emballages : deux des mesures proposées par Ottawa pour aider le public à « faire des choix alimentaires sains ».

La quantité de sucre contenue dans les aliments serait aussi affichée sous la forme d'un pourcentage de la valeur quotidienne, plutôt que simplement en grammes.

Une teneur en sucre de 15 % ou plus est considérée élevée.

Ces propositions font suite aux consultations menées l'an dernier par le fédéral auprès des consommateurs et de l'industrie alimentaire.

Mesures proposées* :

  • Rendre obligatoire l'uniformisation de la taille des portions facilitera la comparaison de la teneur en nutriments d'aliments semblables
  • La liste des ingrédients sur la nouvelle étiquette proposée sera également plus claire
  • La proposition d'ajouter un pourcentage de la valeur quotidienne pour le sucre et de modifier la manière dont le sucre est indiqué dans la liste des ingrédients permettra de comprendre plus facilement en quelle quantité il est présent dans un produit donné, et ainsi déterminer si l'aliment contient peu ou beaucoup de sucre, de même que de savoir d'où vient ce sucre
  • Nouveaux outils de sensibilisation du public, notamment une application mobile Mon Guide alimentaire et l'assiette Bien manger
  • Les fabricants devraient indiquer tous les colorants alimentaires selon leur nom usuel dans la liste des ingrédients qui figure sur l'étiquette

Les Canadiens ont jusqu'au 26 août pour commenter cette réforme dans le cadre de consultations publiques.

Plus de détails à venir

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.