Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Couillard doit renoncer aux compressions dans les écoles, dit QS (VIDÉO)

La porte-parole de Québec solidaire demande au premier ministre Philippe Couillard de renoncer aux compressions budgétaires dans les écoles du Québec.

« Je demande solenellement au premier ministre de prendre un engagement ferme, très bientôt, avant que tout soit décidé pour septembre : renoncer aux coupes dans les écoles du Québec. C'est un minimum vital pour nos enfants et pour l'avenir de l'éducation au Québec », a affirmé Françoise David lors de la présentation de son bilan à Québec aujourd'hui, en cette journée de fin de session parlementaire.

« On a un gouvernement libéral qui est fort avec les faibles, et faible avec les forts », a par ailleurs soutenu la députée de Gouin. « Ce gouvernement coupe dans les services publics, dans l'éducation, dans la santé, même dans l'aide sociale. Mais quand il s'agit des forts, des privilégiés, des puissants, des pétrolières, des minières, là, on déroule le tapis rouge », a-t-elle affirmé.

Madame David estime que les trois députés de Québec solidaire ont été « intraitables » sur la question de l'austérité budgétaire, plaidant pour « un État fort, une économique solidaire, des services publics universels et accessibles pour réduire les inégalités ».

« Nous sommes le seul parti de gauche, écologiste, féministe et souverainiste, tout ça ensemble, à l'Assemblée nationale », a ajouté Françoise David.

La porte-parole a affirmé que « le PLQ a volé le programme de la CAQ », qu'« on ne peut pas vraiment compter sur la Coalition avenir Québec pour défendre un modèle québécois social-démocrate, et que PQ « vient d'élire un chef qui est l'un des plus dignes représentants du milieu des affaires et qui a été l'un de ses patrons les plus durs ».

Françoise David a ajouté que « quand le PQ s'insurge contre l'austérité libérale, c'est facile de lui rappeler que lorsqu'il était au pouvoir, il en a fait quasi autant, et de plus, jamais le Parti québécois nous dit comment il financerait les services publics ».

INOLTRE SU HUFFPOST

11 controverses du gouvernement Couillard

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.