Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cadillac Escalade 2015: clientèle riche, mais variée (ESSAI/PHOTOS)

Depuis son arrivée sur le marché en 1998, le Cadillac Escalade a servi de moyen de transport à une clientèle particulièrement variée. Des rappeurs ayant finalement leur niche aux athlètes professionnels voulant afficher l’envergure de leur nouveau contrat, en passant par les hommes d’affaires aux occupations, disons, douteuses, l’Escalade représente aux yeux de ses nombreux clients la réussite absolue.

Sa clientèle lui a peut-être donné une réputation ambiguë, mais il n’en demeure pas moins que l’Escalade a toujours offert une belle combinaison d’espace intérieur, de confort et d’effet « wow ». Ce sont des caractéristiques que plusieurs recherchent, que ce soit pour aller porter les enfants à la pratique de soccer tout en impressionnant les autres parents, ou pour se rendre à un restaurant huppé du centre-ville lors de la fin de semaine du Grand Prix.

Redessiné pour l’année-modèle 2015, l’Escalade n’a rien perdu de sa prestance. Même que sa nouvelle calandre est encore plus remarquable qu’auparavant, faisant en sorte que l’on reconnait immédiatement la plus récente génération. Si vous aimez vous pavaner au volant de votre véhicule rassurez-vous : le modèle fait toujours tourner les têtes sur la rue Crescent, même garé entre deux voitures exotiques.

Mais comme un mannequin qui détiendrait un diplôme de Harvard, l’Escalade a beaucoup plus à offrir que seulement ce que l’on voit de l’extérieur. Il s’agit d’un véhicule qui livre tout ce que nous pourrions vouloir en termes de luxe et de raffinement avec en plus un moteur puissant qui lui permet d’aller beaucoup plus vite que sa masse laisse croire initialement. Si on oublie son côté ostentatoire quelques instants et qu’on le juge pour l’ensemble de son œuvre, on s’aperçoit que Cadillac a fait de nets progrès avec son imposant VUS.

D’autant plus que si l’on désire un VUS en mesure d’accueillir sept ou huit passagers, que notre portefeuille est bien garni, et que l’on souhaite le summum en matière de confort et de luxe, les choix ne sont pas légion. L’Escalade compte parmi ses compétiteurs principaux le Lincoln Navigator, l’Infiniti QX80, le Mercedes-Benz GL, le Lexus LX 570 et l’Audi Q7. Bien que le Q7 ait été entièrement redessiné tout récemment, plusieurs trouveront qu’il n’offre pas la prestance de l’Escalade. Le QX80 demande quant à lui que l’on s’habitue à son style, et il faut avouer que plusieurs n’y parviendront pas. Le LX 570 est dépassé, et le GL a lui aussi besoin d’une refonte bientôt. Et le Navigator? C’est bien, mais lui non plus n’a pas vraiment changé beaucoup au cours des dernières années même s’il présente un nouveau design pour 2015.

Donc, il reste pour plusieurs seulement l’Escalade 2015. Si vous êtes en mesure de sortir 82 095 $ avant taxes et préparation de votre portefeuille, voici ce que vous obtiendrez.

LIRE AUSSI:

Un moteur à la hauteur

Sous le capot massif du Cadillac Escalade 2015, on retrouve un moteur V8 de 6,2 litres développant 420 chevaux et 460 lb-pi de couple. La puissance est envoyée aux quatre roues par une boîte automatique à huit rapports (elle en comptait six lorsque le modèle a fait son entrée sur le marché). Malgré ses dimensions, l’Escalade se montre vif sur la route, répondant rapidement et avec dynamisme lorsque l’on accélère ou qu’on veut dépasser un autre véhicule sur l’autoroute.

Preuve à l’appui, il atteint 100 km/h en un peu plus de 6,0 secondes sans donner l’impression qu’il travaille très fort. Évidemment, tout cela vient avec une consommation d’essence qui fera sourire le PDG d’une pétrolière quelconque, mais mentionnons tout de même que le V8 peut désactiver la moitié de ses cylindres s’ils ne sont pas sollicités. Malgré tout, j’ai fini ma semaine d’essai avec une consommation moyenne de 15,7 litres aux 100 kilomètres. Ceux et celles qui achètent un Escalade peuvent se le permettre, mais dans un monde où tous sont de plus en plus sensibles aux considérations écologiques, ce VUS semble préserver une ancienne mentalité.

Inversement, un moteur si puissant permet de remorquer à peu près n’importe quoi. La version de base peut tirer jusqu’à 8 100 livres tandis que le modèle allongé ESV peut remorquer 7 900 livres.

Même si le véhicule semble plus stable dans les courbes que l’ancienne génération, on remarque rapidement que l’Escalade n’aime pas vraiment les routes sinueuses. Entièrement électrique, la direction ne communique aucune information au conducteur et certains n’aimeront pas cette sensation d’être déconnecté de la route. En revanche, les freins sont plus qu’en mesure de s’occuper de ralentir la grosse bête.

Le gros luxe

À l’intérieur, le Cadillac Escalade 2015 n’offre ni plus ni moins que le gros luxe. Les sièges sont d’un confort remarquable et c’est seulement lorsque vous désirez flatter les cuisses de votre douce moitié assise dans le siège du passager que vous aurez une opinion négative de l’espace offert à l’intérieur. La deuxième banquette offre également amplement d’espace pour les jambes et la tête.

La troisième rangée dans le modèle de base peut accueillir des adultes, tout le contraire de la majorité des VUS intermédiaires qui disent pouvoir asseoir sept ou huit personnes. Avec tous les sièges en place, le coffre affiche un volume de chargement de 430 litres dans le modèle de base tandis qu’avec la troisième rangée rabaissée, le volume passe à 1 461 litres. Bref de l’espace, il y en a.

Si vous désirez partir sept personnes pour une semaine, alors allez-y avec la version ESV qui offre 1 113 litres même avec tous les sièges en place. Je vous conseille cependant d’éviter le centre-ville, car les dimensions de cette version n’ont rien à envier à un autobus. Au niveau du prix, il faut ajouter 2 500 $ pour obtenir l’empattement allongé. Rendu là…

De série, l'on obtient les sièges chauffants et refroidissants à l’avant, le volant chauffant, les sièges de la deuxième rangée chauffants, le hayon électrique, les jantes de 20 pouces, la caméra de recul avec système d’assistance au stationnement, un système de navigation et un système audio Bose à 16 haut-parleurs.

Pour un peu plus de 5 000 $ de plus, les jantes sont remplacées par des monstres de 22 pouces et l’on obtient également un toit ouvrant panoramique et un ensemble de systèmes d’assistance à la conduite, dont le régulateur de vitesse adaptatif, le système de surveillance des angles morts, l’alerte à la circulation transversale, le système de détection d’obstacles sur les côtés et des sièges de deuxième rangée inclinable et rabattable à commande électrique.

Pour obtenir d’autres gadgets comme le freinage automatique à l’avant et vers l’arrière ainsi que les lecteurs DVD et Blu-Ray intégrés aux appuie-têtes, il y a la version baptisée Haut de Gamme.

Conclusion

Certaines personnes ont vraiment besoin d’espace tandis que d’autres ont besoin de remorquer de lourdes charges. Si c’est votre cas, et que vous voulez en plus afficher à la fois la taille de votre portefeuille et l’étendue de votre réussite, le Cadillac Escalade 2015 fera très bien l’affaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Dix véhicules à surveiller en 2015

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.