Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

400 ans après sa mort, l'écrivain Cervantes a droit à des funérailles officielles

L'Espagne a offert à son plus grand écrivain, Miguel de Cervantes, un enterrement officiel, jeudi, près de 400 ans après sa mort, dévoilant un monument funéraire contenant des fragments d'os récemment exhumés qui incluraient ceux de l'auteur de Don Quichotte.

La mairesse de Madrid Ana Botella a placé une couronne de laurier au pied du monument au cours d'une cérémonie incluant un hommage militaire, puisque Cervantes, considéré comme le Shakespeare espagnol, a aussi été soldat de l'armée espagnole.

Les ossements ont été exhumés par des experts, plus tôt cette année, après une recherche dans le cimetière où l'on savait que Cervantes avait été enterré en 1616.

Les travaux de construction effectués au fil des siècles ont fait en sorte qu'il a été plus difficile de déterminer exactement où se trouvaient les os. Les enquêteurs sont convaincus que les ossements de Cervantes font partie des restes de 15 corps retrouvés dans la crypte de l'église des Trinitaires, mais ils ne peuvent pas le prouver.

Ils ont cependant quelques indices. Cervantes est décédé à l'âge de 69 ans et il a écrit qu'il n'avait que six dents à ce moment. Il avait également des cicatrices.

En janvier, des archéologues ont annoncé avoir trouvé des fragments d'un cercueil portant les initiales « M.C. » et contenant des ossements. Ils ont conclu qu'il s'agissait de ceux de l'auteur, même sans preuve définitive.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.