DIVERTISSEMENT
11/06/2015 11:49 EDT | Actualisé 11/06/2015 11:50 EDT

Des résidents handicapés d'un CHSLD s'expriment par le théâtre

ICI Radio-Canada

Une dizaine de résidents du Centre d'hébergement Notre-Dame-de-la-Merci à Montréal participent à un projet hors de l'ordinaire. Ils monteront bientôt sur scène pour présenter une pièce de théâtre inspirée de leur quotidien.

Souffrant de divers handicaps, ces comédiens en herbe se déplacent pour la majorité en fauteuil roulant. Après une première représentation au centre d'hébergement devant une soixantaine de résidents et d'employés, ils présenteront le résultat de leurs efforts samedi. L'entrée y sera gratuite et l'événement est ouvert au public.

La pièce Les destins de Notre-Dame-de-la-Merci n'aurait pu voir le jour sans le dévouement de Paul Tremblay, bénévole depuis deux ans au centre et grand passionné de théâtre.

Depuis octobre dernier, à raison de quelques heures par semaine, il a créé et monté la pièce en collaboration avec les résidents, s'inspirant d'anecdotes et de faits vécus.

« C'était un bon défi de monter une pièce avec eux, une belle expérience de vie. Je trouve ça fantastique de faire autre chose avec eux. Certains résidents étaient très renfermés; depuis, ils sont devenus plus actifs. Ils sont fiers de cela. On voulait montrer aux gens que c'est possible. Je voulais apporter quelque chose aux gens, tenir compte de leur imaginaire et de leur réalité. C'est leur histoire. Elle est dramatique, cocasse et très drôle en même temps. »

— Paul Tremblay

Une écriture commune

Lors des ateliers d'écriture, les résidents ont été invités à proposer leurs idées, leur vision et leurs rêves. La vie au centre d'hébergement, ponctuée des bonnes et des mauvaises habitudes des résidents, a donc pris la forme d'une histoire.

Paul Tremblay cite en exemple cette dame de 80 ans, qui revient sur son enfance. Un autre résident se remémore l'accident de moto qui l'a rendu infirme. « On a même transformé son fauteuil en moto », explique Paul Tremblay.

« Ça leur permet de dire ce qu'ils n'ont jamais osé dire à personne. »

— Paul Tremblay

Un résident rêvait de devenir magicien. Après quatre mois de répétitions, il présente un numéro de magie.

Paul Tremblay a lui-même conçu les décors et les costumes, obtenant l'aide de quelques résidents qui participent déjà à un atelier de peinture. Un technicien en loisir du CHSLD lui a également donné un coup de main.

Un bel accueil du public qui pourrait mener à une tournée

« C'est pour ça qu'on veut en parler et continuer de présenter la pièce. Ça amène aussi quelque chose aux autres résidents », raconte Paul Tremblay.

Le spectacle a lieu dans la salle communautaire du centre situé dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville. L'auditorium, situé tout près, n'est pas accessible aux fauteuils roulants. Il s'agit d'un moment de bonheur pour les résidents, comédiens comme spectateurs, qui ont peu accès à l'univers du théâtre.

À la lumière de l'accueil qu'ont réservé à la pièce les résidents et le personnel, l'aventure pourrait bien se prolonger. Paul Tremblay souhaite en effet présenter Les destins de Notre-Dame-de-la-Merci dans les autres centres d'hébergement des environs.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Road trip en 12 pièces de théâtre d'été Voyez les images