POLITIQUE
11/06/2015 05:49 EDT | Actualisé 11/06/2015 05:55 EDT

Retraite à 67 ans: les libéraux font fausse route, croit la FTQ (VIDÉO)

QUÉBEC - Les membres du PLQ se prononceront cette fin de semaine sur une proposition visant à repousser à 67 ans les premières prestations de la Régie des rentes. Pour la FTQ, les libéraux font fausse route.

La Commission politique du Parti libéral du Québec proposera cette mesure lors du congrès des membres au cours de la fin de semaine. Les résolutions adoptées lors du congrès serviront de suggestions au gouvernement Couillard, mais celui-ci n'est pas obligé d'en tenir compte.

Pour le secrétaire général de la FTQ, il n'est pas question de toucher à la Régie des rentes. «Le gouvernement du Québec ne met pas une cenne dans la Régie des rentes du Québec, a souligné Serge Cadieux, jeudi. Ce sont des contributions des travailleurs et des employeurs.»

Si le gouvernement Couillard acceptait la proposition, il irait «plus loin» que le gouvernement Harper, qui propose de repousser l'âge officiel de la retraite à 67 ans. «Ça ne vient pas excuser le gouvernement conservateur de vouloir augmenter la pension de vieillesse, mais, la pension de vieillesse, ce n'est pas une contribution des travailleurs et des employeurs, c'est une mesure sociale. C'est l'ensemble des contribuables, à même les impôts, que c'est payé.»

Pour régler les déficits créés par la hausse de l'espérance de vie, Serge Cadieux propose plutôt d'augmenter les cotisations des employés et des entreprises à la Régie des rentes. «S'il manque d'argent, on va le financer ce régime-là», a-t-il dit.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 11 controverses du gouvernement Couillard Voyez les images