Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

PKP en sarrau de la FIQ: «irresponsable», dit Coiteux (VIDÉO)

QUÉBEC - Le chef du PQ a revêtu brièvement un sarrau d'infirmière jeudi matin en appui aux revendications de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ). Un geste «irresponsable», selon le président du Conseil du trésor.

Pierre Karl Péladeau a été à la rencontre d'infirmières venues prendre la pression des élus à l'entrée de l'Assemblée nationale jeudi matin. Elles souhaitaient dénoncer ainsi la «pression» exercée par les coupures dans le réseau de la santé.

Le leader péquiste a ensuite enfilé le sarrau de la FIQ, comme l'avait proposé Jean-François Lisée devant un congrès spécial des infirmières en début de semaine. «Vous savez, quand Jean-François Lisée me dit de faire quelque chose, je le fais tout le temps», a lancé PKP sur le ton de la blague.

Le gouvernement Couillard a rapidement dénoncé ce geste d'appui à la fédération syndicale. «Les gens qui sont à l'Assemblée nationale, les gens qui font de la politique et qui aspirent à gouverner doivent penser à l'intérêt de tous, et non pas à l'intérêt de groupes en particulier», a dit le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.

«C'est très irresponsable d'agir de la sorte», a-t-il ajouté.

La FIQ a rejeté en début de semaine les propositions gouvernementales pour le renouvellement de leur convention collective. Les infirmières dénoncent la volonté de Québec de retirer les primes de soins critiques, de soirs et de fins de semaine. Selon la FIQ, ces modifications entraîneraient une baisse de salaire de 6% à 12%.

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 5 des catégories de médecins les mieux payés (2014)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.