NOUVELLES
10/06/2015 06:33 EDT | Actualisé 10/06/2015 06:34 EDT

Plutôt que de trouver de la drogue, ils ont sauvé des tortues (VIDÉO)

Les déchets plastiques continuent de s'accumuler dans nos océans. Et ce sont les animaux qui en subissent les conséquences. Prises au piège à cause des détritus, ces deux tortues marines ont été délivrées par des gardes-côtes qui naviguaient dans le coin.

C'est dans les eaux d'Alameda en Californie (États-Unis) que s'est déroulée cette scène émouvante. L'équipage du bateau s'est rendu dans cette zone connue pour les transits de drogue après avoir reçu une alerte concernant un élément suspect flottant à la surface de l'eau. Pensant que ça pouvait être de la drogue, ils ont eu la surprise de tomber sur ces animaux en détresse.

L'une des tortues n'arrivait presque plus à respirer

En comprenant la situation, les gardes-côtes américains n'ont pas hésité à mettre de côté leur mission d'origine pour venir en aide à ces tortues devenues les proies des déchets. "La question de ce que nous devions faire ne s'est même pas posée. Et personne n'a dit un mot. Nous sommes immédiatement passés en mode secours", a expliqué Hylan Rousseau, officier de deuxième classe, d'après nos confrères du Huff Post américain.

La première tortue s'est avérée assez facile à libérer. La seconde, bien plus imposante, a donné plus de fil à retordre à ses sauveurs. Une ligne de pêche s'étant enroulée autour de son cou, elle était à deux doigts de mourir étouffée. Les gardes-côtes ont dû couper la corde qui perturbait sa respiration avec une paire de ciseaux.

Plus de 44 000 cas similaires en moins de vingt ans

Ces images ont été partagées le 8 juin dernier. Preuve que le hasard fait bien les choses, puisque cette date est censée rappeler l'importance de l'ensemble des mers dans notre vie quotidienne. "En honneur de la Journée mondiale des océans, les gardes-côtes honorent leur rôle d'intendance maritime, qui permet le succès de ce genre de mission", peut-on ainsi lire dans le commentaire qui accompagne la vidéo.

L'an dernier, une étude publiée dans la revue PLOS ONE (Public Library of Science) révélait l'ampleur des dégâts causés par les déchets plastiques dans les océans. Des résultats plus qu'inquiétants, étant donné que 269 000 tonnes de 5 250 milliards de particules plastiques recouvrent actuellement la surface des eaux. Sans compter que les scientifiques à l'origine de l'analyse considèrent ce chiffre comme une estimation "minimum".

Et le danger guette de plus en plus la faune marine. Selon le site Takepart, 44 006 incidents du même type que celui auquel on assiste dans cette vidéo ont été répertoriés depuis 1997. Dans 80% des cas, l'animal touché s'est retrouvé blessé ou tué après être devenu prisonnier de morceaux de plastiques, ou après les avoir ingurgités involontairement. Trois espèces de tortues marines en voie de disparition font partie de ces statistiques, derrière lesquels se cache probablement une réalité bien plus sombre encore.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les 100 espèces les plus menacées dans le monde Voyez les images