Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le ministre Blaney vante les politiques d'armes à feu du gouvernement Harper

Canadian Minister of Public Safety and Emergency Preparedness Steven Blaney speaks in Washington, Monday, March 16, 2015, during a ceremony to sign a preclearance agreement as part of the Beyond the Border Initiative. According to the Homeland Security Department, the agreement will allow
Canadian Minister of Public Safety and Emergency Preparedness Steven Blaney speaks in Washington, Monday, March 16, 2015, during a ceremony to sign a preclearance agreement as part of the Beyond the Border Initiative. According to the Homeland Security Department, the agreement will allow

OTTAWA - Référant à la mort d'un policier durant une fusillade à Edmonton, le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, soutient qu'aucun gouvernement n'a été plus strict face au crime armé que celui des conservateurs.Un projet de loi qui remanie les règles de permis et de transport d'armes a été déposé en toute hâte à la Chambre des communes, avant la relâche parlementaire estivale et les élections prévues cet automne.

M. Blaney se trouvait mardi avec un comité du Sénat qui révisait ce projet de loi. Un policier a été tué et un autre, blessé lundi soir à Edmonton à la suite d'une fusillade. Le maire de la ville, Don Iveson, a alors remis en doute l'abolition du registre des armes d'épaule par le gouvernement fédéral.M. Blaney assure que le gouvernement Harper collabore avec la communauté des propriétaires d'armes à feu pour arriver à un équilibre entre la sécurité publique et ce qu'il appelle la simplification de la paperasse liée aux armes.

Le ministre dit avoir été atterré par la tragédie d'Edmonton, qu'il a décrite comme un meurtre de sang-froid commis par un membre d'un groupe d'extrême droite.Quant à lui, le ministre de la Justice, Peter MacKay a déclaré que les commentaires du maire arrivaient au mauvais moment, qu'ils étaient «absurdes» et «inutiles».M. Blaney affirme qu'au cours de la dernière décennie, le gouvernement Harper en a fait plus que tout autre pour créer les lois les plus contraignantes à l'endroit de la possession illégale d'armes et les peines les plus sévères pour les crimes commis avec des armes à feu.

INOLTRE SU HUFFPOST

States That Allow Adults To Carry Loaded Weapons Onto School Grounds

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.