POLITIQUE
09/06/2015 07:54 EDT

Lac-Mégantic : vote sur le plan d'indemnisation

Les victimes de la tragédie de Lac-Mégantic et leurs représentants se prononcent mardi sur le plan d'indemnités lié à la tragédie de juillet 2013.

Lundi, World Fuel Services a annoncé qu'elle se joignait à l'entente pour indemniser les victimes, en y injectant près de 137 millions de dollars canadiens. L'entreprise est le courtier de qui la pétrolière Irving achetait le pétrole qui se trouvait dans le train qui a déraillé à Lac-Mégantic. On lui reprochait d'avoir mal identifié le contenu des wagons.

Dans un communiqué, l'entreprise américaine a indiqué que de contribuer au fonds d'indemnisation de Lac-Mégantic était dans le meilleur intérêt de ses actionnaires et que l'accord aidera aussi les personnes touchées par l'accident tragique à faire leur deuil.

Une entente bonifiée

Le fonds d'indemnisation totalise 430 millions de dollars avec la contribution de World Fuel Services. Après la part réservée aux gouvernements fédéral, provincial et municipal et les honoraires professionnels, les victimes se partageront 200 millions $.

« Au départ, on a parlé d'un règlement possible de 500 millions, alors on n'est pas là, mais on est proche », a commenté Andrew Adessky de la firme Richter, responsable de la gestion du fonds.

Pour Raymond Lafontaine, qui a perdu quatre de ses proches dans la tragédie, il s'agit d'une bonne nouvelle. « Je suis heureux, parce qu'ils sont conscients qu'ils avaient brisé et tué des gens »,a-t-il indiqué, lundi soir.

Poussés à l'épuisement

Mais l'argent ne remplace pas tout. Deux ans après l'explosion et poussés à l'épuisement, Raymond Lafontaine et ses proches songent à fermer les entreprises de la famille qui donnent du travail à 150 personnes. « Nos employés n'ont pas passé au travers et aujourd'hui on va s'en aller en fermant. À cause de la tragédie, ils sont vraiment dépassés », ajoute-t-il.

Seul le Canadien Pacifique refuse toujours de participer au régime d'indemnisation lié à la tragédie de juillet 2013, mais l'entreprise fait l'objet d'un recours collectif.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Retour sur l'explosion à Lac-Mégantic Voyez les images