Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Big Air en surf des neiges fera ses débuts aux JO de Pyeongchang

PASADENA, CA - FEBRUARY 21:  Torstein Horgmo of Norway completes in the Snowboard during Shaun White Presents Air + Style at Rose Bowl on February 21, 2015 in Pasadena, California.  (Photo by Harry How/Getty Images)
PASADENA, CA - FEBRUARY 21: Torstein Horgmo of Norway completes in the Snowboard during Shaun White Presents Air + Style at Rose Bowl on February 21, 2015 in Pasadena, California. (Photo by Harry How/Getty Images)

LAUSANNE, Suisse - Le Comité international olympique a approuvé l'ajout de nouvelles épreuves en surf des neiges, en ski alpin, en patinage de vitesse et en curling en prévision des Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Le comité exécutif du CIO a ratifié l'ajout du Big Air en surf des neiges, le départ en groupe en patinage de vitesse, le double mixte en curling et une épreuve par équipes en ski.

Le slalom en parallèle en surf des neiges a pour sa part été abandonné.

Selon les règlements du CIO, des épreuves et disciplines peuvent être ajoutées ou retirées du programme jusqu'à trois ans avant les jeux.

Le CIO est déterminé à attirer un public plus jeune, ce qui explique l'ajout de la demi-lune et du slopestyle lors des récentes éditions des Jeux olympiques. Il mise maintenant sur le Big Air pour poursuivre cette tendance.

Le CIO a également adopté une autre série de mesures pour réduire les coûts en prévision des Jeux olympiques de Tokyo.

Les organisateurs japonais ont précisé que ces changements, ratifiés par le comité exécutif du CIO, réduiront de 700 millions $ le budget, ce qui porte les économies totales à 1,7 milliard jusqu'ici.

Des modifications aux installations ont été approuvées pour sept sports: water-polo, badminton, escrime, rugby, voile, taekwondo et lutte.

Des discussions sont toujours en cours au sujet de la proposition des organisateurs de déplacer les épreuves de cyclisme dans des installations déjà existantes à Izu, à environ une heure de train de Tokyo. La Fédération internationale de cyclisme (UCI) est en désaccord avec ce changement.

Les derniers logos officiels des Jeux olympiques

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.