Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

À 6 ans, malgré les moqueries, il laisse pousser ses cheveux pour les donner à des enfants malades

Le geste de ce petit garçon a touché les États-Unis. Christian McPhilamy a laissé pousser ses cheveux pendant deux ans, supportant sans broncher les moqueries et les commentaires désobligeants. Car son objectif était autrement plus important: offrir ses cheveux à une association qui aide les enfants atteints du cancer.

C'est en 2012, pendant les fêtes de Noël, que Christian est intrigué par une vidéo. Alors qu'il se trouve à l’hôpital pour enfants de Saint Jude avec sa mère, il aperçoit un spot publicitaire pour une association de don de cheveux pour les enfants malades.

Le soir, il demande à sa mère Deeanna Thomas de faire une recherche sur l’hôpital et la publicité. Elle lui explique alors que ces enfants n'ont plus de cheveux à cause des chimiothérapies et que l'association propose de faire des dons de cheveux pour les aider.

Christian, alors âgé de 6 ans, décide de s'investir pour la cause et se laisse pousser les cheveux. Deux ans plus tard, il envoie 25 centimètres de cheveux blonds à l'association Children With Hair Loss.

Mais sa décision n'a pas été simple à vivre. A l'instar de Colin Southwood, qui avait laissé pousser ses cheveux pendant 5 ans dans un objectif similaire, le petit garçon a dû endurer de nombreuses remarques. "Parfois, on me prenait pour une fille", explique-t-il à Today Parents. "Dans un parc des environs, alors qu'il jouait avec plusieurs garçons, les gens lui disaient 'Tu ressembles à une fille'. Et il leur expliquait. Il a toujours gardé la tête haute et n'a jamais dit qu'il voulait couper ses cheveux", ajoute sa mère.

Le petit garçon est parvenu à réaliser son objectif. Au moment de couper les cheveux de son fils, la maman a d'ailleurs été particulièrement émue, comme elle l'a expliqué à Today Parents. Christian quant à lui s'est dit content de retrouver ses cheveux courts.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les aliments qui limitent les risques de cancer

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.