NOUVELLES
03/06/2015 10:23 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Victoria : village de micrologements proposé pour les sans-abri

Le conseil municipal de Victoria votera jeudi sur le projet de construction d'un village de jusqu'à 50 mini-maisons pour les itinérants dans les parcs de la ville.

Un jugement de la Cour d'appel de la Colombie-Britannique autorise depuis 2009 aux sans-abri à camper temporairement dans des communautés où aucune place dans les refuges n'est disponible.

Le nombre de personnes qui campent actuellement dans les parcs à Victoria n'a pas été enregistré, mais la Ville estime que les coûts de surveillance policière et de nettoyage s'élèvent à 600 000 $ par année.

Dans un nouveau rapport, les employés de la Ville suggèrent au conseil municipal de se servir du Fonds de réserve Logement pour aider à financer une communauté de petits logements la taille de cabanons de jardin, pour 35 à 50 personnes dans un parc ou sur un terrain privé loué.

D'autres recommandations incluent sectionner des portions de certains parcs pour des salles de bains, des cuisines, et des espaces de stockage pour les campeurs qui y passent la nuit.

Le conseiller Geoff Young soutient qu'il ne favorise pas une option ou l'autre. Il s'attend à être de la minorité lors de la réunion du conseil municipal, mais s'inquiète que les campements mèneraient à des conflits.

Le mois dernier, la Ville a organisé deux présentations publiques d'un architecte et d'un urbaniste qui ont développé un projet semblable en Oregon.

La Ville de Medicine Hat en Alberta fait partie d'un programme similaire qui vise à procurer des logements permanents aux itinérants. Le maire de la municipalité, Ted Clugston, compte loger tous les sans-abri de la ville d'ici 2016, grâce au succès de la stratégie.