NOUVELLES
03/06/2015 12:28 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Soudan du Sud: des rebelles affirment avoir "repoussé une attaque" de l'armée

Les rebelles sud-soudanais ont affirmé avoir repoussé une "attaque massive des troupes gouvernementales" dans une ville de l'État d'Unité, dans le nord du pays, selon un communiqué transmis mercredi à l'AFP.

"Les forces du SPLM/SPLA à Unité ont repoussé une attaque massive coordonnée par des forces loyales au président Salva Kiir" mercredi matin dans la ville de Rot Riak, au nord de Bentiu, la capitale de l'État d'Unité, a indiqué le porte-parole du SPLM/SPLA, James Gatdet Dak.

Le but de cette attaque était "de recapturer les gisements pétroliers sous contrôle de l'opposition", a-t-il précisé.

James Gatdet Dak assure que les troupes gouvernementales ont essuyé "de lourdes pertes", prenant la fuite en direction de la ville de Mayom ou de l'État voisin de Warab, tandis que sept tanks "en bon état de marche" ont été saisis par les rebelles.

Le 25 mai dernier, les forces gouvernementales avaient annoncé avoir repris la ville stratégique de Malakal, capitale de l'État pétrolier du Haut-Nil (nord-est), visée par une offensive rebelle depuis mi-mai.

L'offensive gouvernementale lancée fin avril, l'une des plus importantes de ces 17 mois de guerre, concernait également l'État très disputé d'Unité.

mda/hba/etb