NOUVELLES
03/06/2015 07:05 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Pétrole : le Qatar entrevoit un marché "plus équilibré" au second semestre

Le Qatar table sur un marché du pétrole "plus équilibré" au second semestre après plusieurs mois marqués par une forte baisse des prix, a déclaré le ministre de l'Energie de l'émirat mercredi à Vienne, à l'avant-veille d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

"Il y a un certain nombre de raisons d'être optimistes quand à l'évolution de la situation", a-t-il déclaré à la presse. "Le marché devrait être plus équilibré dans la seconde partie de l'année", a-t-il ajouté.

Les propos du ministre du Qatar sont en ligne avec ceux de son homologue saoudien, Ali al-Naimi, qui avait lui aussi souligné, lundi soir, que "l'offre ralentit" et que "le marché se stabilise".

En dépit d'un contexte de surproduction structurelle, le cartel de douze pays devrait décider une nouvelle fois, vendredi, de laisser son quota de production inchangé à 30 millions de barils par jour.

L'Opep, qui pompe environ 30% du brut mondial, s'estime en effet confortée dans sa stratégie consistant à miser sur une baisse des productions concurrentes de pétroles de schiste, aux coûts de production plus élevés, notamment en Amérique du Nord.

Le marché pétrolier n'est toutefois "pas encore tiré d'affaire", a reconnu mercredi M. Al-Sada, soulignant qu'il reste "toujours beaucoup d'incertitudes". "Les neuf derniers mois ont été particulièrement exigeants pour l'industrie pétrolière", a-t-il rappelé.

avl-phs/alc