NOUVELLES
03/06/2015 11:16 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Le décès de Parizeau donne l'occasion de parler d'indépendance, dit PKP

Le chef du Parti québécois estime que le décès de l'ancien premier ministre Jacques Parizeau permet de revenir sur son héritage et, par le fait même, de raviver l'intérêt pour la souveraineté.

« Ça donne l'occasion à l'ensemble de la population de connaître son oeuvre, de connaître aussi notre histoire, d'où nous sommes partis et où nous sommes arrivés et de connaître également la profondeur de sa ferveur indépendantiste et je pense, j'ai le sentiment que ça va faire en sorte qu'on puisse encore davantage parler d'indépendance, comme je souhaite le faire », a affirmé mercredi Pierre Karl Péladeau.

Le premier ministre Philippe Couillard a répliqué que les souverainistes ont toujours le fardeau de la preuve. « Le Parti québécois présente un scénario imaginaire et c'est à eux à répondre aux questions et à démontrer en quoi perdre leur citoyenneté canadienne aiderait les citoyens du Québec », a-t-il affirmé.

Le niveau d'appui à la souveraineté a progressé au cours des derniers mois, pour atteindre 42%, selon un sondage CROP publié après l'élection de M. Péladeau.