NOUVELLES
03/06/2015 00:50 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Jeff Petry a été emballé par ce qu'il a vu du Canadien et de Montréal

MONTRÉAL - Originaire de la région immédiate de Detroit, une ville autoproclamée «Hockeytown», Jeff Petry n'en a pas moins été tellement impressionné par ce qu'il a découvert de Montréal et du Canadien, en un peu plus de deux mois à peine, qu'il a jugé bon demeurer dans cet environnement, et ce pendant plusieurs années encore.À moins de 30 jours de l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le défenseur de 27 ans ne s'est même pas donné la chance de peut-être faire sauter la banque. Il a plutôt accepté une entente de six ans qui lui rapportera la somme de 33 millions $ US, selon diverses sources.Lors d'une téléconférence en début de soirée mardi, Petry a confié que les négociations ont été entamées il y a un peu plus de deux semaines, et que les discussions s'étaient amplifiées au cours des deux derniers jours, particulièrement. La célérité de l'organisation montréalaise lui a laissé une très favorable impression.«Le fait qu'ils (les dirigeants du Canadien) aient tenu à contacter mon agent aussi rapidement m'a démontré beaucoup quant à leur intérêt à mon endroit», a-t-il fait remarquer.Pendant la téléconférence, Petry a maintes fois fait l'éloge du Canadien, de son domicile, de ses partisans et de la ville.«J'ai pu voir à quel point il s'agit d'une organisation de première classe et à quel point les amateurs sont passionnés. Le fait de jouer dans un tel environnement et de voir à quel point j'étais apprécié à l'intérieur de l'organisation ont fait en sorte, je pense, de m'inciter à ne pas explorer le marché des joueurs autonomes.»Petry a entre autres parlé de ce qu'il a ressenti lorsqu'il a joué son premier match au Centre Bell, dans l'uniforme du Canadien, «une expérience mémorable» a-t-il affirmé, et aussi de sa première partie éliminatoire devant les partisans de l'équipe, où il a ressenti toute l'électricité émanant de l'édifice.Petry a également dit s'être senti désiré par ceux qui sont devenus ses coéquipiers à compter du 2 mars dernier.«Au moment de se dire au revoir après notre dernier match, quelques joueurs sont venus me voir pour me souhaiter bonne chance cet été, mais aussi pour me dire qu'ils espéraient que je sois de retour l'an prochain. Quand des piliers de l'équipe comme Subban et Price te disent de telles choses, c'est très agréable.»Dans un communiqué, Marc Bergevin s'est lui aussi dit très heureux que Petry ait pris la décision de demeurer avec la formation montréalaise.«En venir à une entente avec lui constituait l’une de nos priorités de la saison morte. Jeff a démontré son engagement envers l’organisation en acceptant de demeurer à Montréal pour y poursuivre sa carrière. Un solide défenseur qui possède de la vitesse et un bon gabarit, il a acquis beaucoup d’expérience lors des dernières séries éliminatoires. Il complète très bien notre groupe de défenseurs et sa présence nous procure de la profondeur à cette position.»Le Tricolore avait acquis les services de Petry à la date limite des transactions, en retour d'un choix de deuxième ronde à la prochaine sélection et d'un choix conditionnel de cinquième ronde. Le Canadien donnera plutôt une sélection de quatrième tour puisqu'il a gagné une ronde en séries éliminatoires.En 19 matchs avec le Canadien en saison régulière, Petry a récolté trois buts et quatre aides et affiché un différentiel de moins-3. En 12 rencontres éliminatoires, le défenseur de 27 ans, originaire du Michigan, a ajouté deux buts et une mention d'assistance.En incluant les 59 parties auxquelles il a pris part avec les Oilers, Petry a complété la saison avec une fiche de sept buts et 15 aides, et un différentiel de moins-28. Il a écopé un total de 42 minutes de punition.Depuis ses débuts dans la LNH en 2010-2011, Petry a récolté un total de 81 points (20-61) en 314 matchs en saison régulière avec les Oilers et les Canadiens. Il a marqué trois buts en avantage numérique, un en infériorité numérique et ajouté un but gagnant. Le défenseur de six pieds trois et 198 livres a accumulé 149 minutes de punition.Un produit des Spartans de Michigan State (CCHA), Petry a produit 67 points (9-58) en 118 matchs dans les rangs universitaires. Sur la scène internationale, il a porté les couleurs des États-Unis lors du Championnat du monde en trois occasions (2012, 2013 et 2014), remportant la médaille de bronze en 2013.Originaire d’Ann Arbor, Petry a été sélectionné en deuxième ronde, 45e au total, par Edmonton lors du repêchage de 2006.