NOUVELLES
03/06/2015 07:52 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

GB: plainte pour parjure abandonnée contre l'ancien conseiller de Cameron

Andy Coulson, l'ex-conseiller en communication de David Cameron et ancien rédacteur en chef du tabloïd News of the World, a été acquitté mercredi d'accusations de parjure par un tribunal d'Edimbourg, en Ecosse.

M. Coulson, 47 ans, condamné l'été dernier à de la prison ferme dans le cadre du scandale des écoutes téléphoniques pratiquées par son journal, avait été inculpé dans la foulée pour avoir menti sous serment lors du procès en 2010 de l'homme politique écossais Tommy Sheridan, lui-même condamné pour parjure.

Sheridan avait gagné en 2006 un procès en diffamation contre le News of the World qui avait relaté que l'ancien leader du parti nationaliste écossais trompait sa femme et fréquentait des clubs échangistes.

Mais Sheridan avait été condamné cinq ans plus tard à trois ans de prison pour avoir menti sous serment et a passé un an derrière les barreaux.

Un tribunal de Glasgow avait estimé en août 2014 qu'il n'était pas le seul à avoir menti lors de ce procès et avait inculpé pour parjure Andy Coulson qui avait affirmé ne pas connaître l'enquêteur privé Glenn Mulcaire, condamné en 2007 pour des écoutes illégales au profit du News of the World.

Mais après une semaine d'audience à Edimbourg, la cour a jugé que les accusations de parjure n'étaient pas suffisamment constituées pour condamner M. Coulson, arguant en outre que si mensonge il y a avait eu, cela n'avait pas pu influencer la décision du tribunal dans le cas Sheridan.

Cet acquittement intervient après une autre bonne nouvelle en avril pour M. Coulson: les charges contre lui et plusieurs autres journalistes pour corruption de policiers ont été abandonnées après trois ans d'enquête, entraînant de vives critiques des médias qui ont dénoncé le fiasco d'une enquête très onéreuse pour le contribuable.

En juillet 2014, Coulson avait été condamné par un tribunal londonien à 18 mois de prison pour les écoutes téléphoniques pratiquées illégalement entre 2000 et 2006 par News of the World de Rupert Murdoch à l'encontre de centaines de victimes, dont le prince William ou l'acteur Jude Law mais aussi des anonymes. Il a passé cinq mois en prison.

Rédacteur en chef de l'ex-tabloïd de 2003 à 2007, il a toujours assuré ne pas avoir été au courant des écoutes illégales pratiquées.

Le scandale a culminé à l'été 2011, quand la presse avait révélé que le tabloïd avait écouté la boîte vocale d'une collégienne disparue et finalement retrouvée morte, Milly Dowler. Les révélations avaient débouché sur la fermeture en catastrophe du journal dominical.

Rattrapé par le scandale, M. Coulson avait alors démissionné de ses fonctions de conseiller de David Cameron qu'il avait rejoint en 2007, trois ans avant son élection comme Premier ministre.

oaa/dh/ros