NOUVELLES
03/06/2015 06:11 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Foot: la Russie poursuit les préparatifs du Mondial-2018, malgré la démission de Blatter (Kremlin)

La Russie poursuit les préparatifs de la Coupe du monde de football qu'elle doit accueillir en 2018, malgré la démission du président de la Fifa Joseph Blatter, sur fond de scandale de corruption, a déclaré mercredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"La Russie poursuit les préparatifs du Mondial-2018. Tous les projets sont en train d'être mis en place, le travail est en cours", a-t-il indiqué, cité par les agences russes.

"Nous ne sommes toujours pas au courant des raisons de cette démission, mais M. Blatter va exercer ses fonctions jusqu'à la tenue du prochain congrès, donc le travail continue et la coopération avec la Fifa aussi", a précisé M. Peskov.

Joseph Blatter a annoncé mardi qu'il renonçait à la présidence de la Fifa, secouée par une série de scandales de corruption, mais qu'il continuerait à exercer ses fonctions jusqu'à la désignation de son successeur.

Visé directement par une enquête du FBI selon des médias américains, M. Blatter, 79 ans, en poste depuis 1998 et pourtant réélu vendredi pour un cinquième mandat, a indiqué qu'il allait convoquer un congrès extraordinaire au cours duquel un nouveau patron sera désigné.

Ce congrès devrait se tenir entre décembre 2015 et mars 2016.

Le parquet suisse avait annoncé la semaine dernière avoir ouvert une procédure pénale pour soupçon "de blanchiment d'argent et gestion déloyale" entourant les attributions des Coupes du monde de football de 2018 (Russie) et 2022 (Qatar) et avait saisi des documents électroniques au siège de la Fifa à Zurich.

mp/nm/tba