NOUVELLES
03/06/2015 05:47 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Fifa - Zwanziger appelle à revoir le cas du Mondial au Qatar, ce "cancer"

Theo Zwanziger, ancien président de la Fédération allemande, estime encore possible de revoir l'attribution du Mondial-2022 au Qatar, un "cancer pour le football mondial", a-t-il déclaré mercredi, au lendemain de la démission de Joseph Blatter de la présidence de la Fifa.

"J'ai toujours dit clairement que le Qatar est un cancer pour le football mondial", a dit Zwanziger à la radio allemande hr-info, saluant le départ de M. Blatter comme "une énorme chance pour le football mondial".

"Un pays qui fait la moitié (du lande de) Hesse peut-il accueillir le plus grand événement de football? Non, je pense qu'il faut revoir cela. Il y a assez de temps dans le cas du Qatar", a ajouté l'ancien membre du Comité exécutif de la Fifa.

Concernant la succession à la présidence de la Fifa, l'avocat allemand considère que le prince Ali de Jordanie, candidat malheureux contre Blatter vendredi dernier, n'est pas la personne appropriée.

"C'est quelqu'un de jeune (39 ans), relativement inexpérimenté, qui aurait été contrôlé par les confédérations dans le même système en place", a souligné l'Allemand, sans mentionner d'autres candidats potentiels comme le président de l'UEFA Michel Platini.

Le prince Ali se présentera de nouveau à une nouvelle élection, a déclaré mardi à l'AFP un de ses adjoints.

"Dans le cas de nouvelles élections, le prince Ali est prêt", a déclaré Salah Sabra, vice-président de la Fédération jordanienne de football, ajoutant que le prince était prêt aussi "à prendre la présidence dans l'immédiat si on lui demande".

Un congrès extraordinaire électif doit se tenir entre décembre 2015 et mars 2016 pour désigner le successeur de Blatter au sein d'une instance secouée par des scandales de corruption.

sg/pgr/tba