NOUVELLES
03/06/2015 09:19 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Espagne/Real Madrid - Benitez: "Avoir une mentalité offensive"

Le Real Madrid doit afficher sur le terrain "une mentalité offensive", a prévenu lors de sa présentation mercredi le nouvel entraîneur merengue Rafael Benitez, qui a rejeté sa réputation de technicien plutôt défensif et promis de "remporter des titres".

Q: Quel sentiment prédomine après votre nomination au Real ?

R: "Logiquement, c'est un jour spécial, très émouvant. Après plusieurs années à travailler pour réussir, je suis enthousiaste de pouvoir revenir dans cette maison, c'était l'un des objectifs. D'une certaine manière, la boucle est bouclée. J'ai beaucoup de souvenirs, ce sont des choses émouvantes. C'est un défi, une motivation permanente, nous devons essayer de bien faire les choses et de remporter des titres."

Q: Quel système de jeu comptez-vous utiliser ?

R: "Le Real Madrid doit jouer au mieux et avoir une idée claire de ce qu'il doit faire. Nous devons toujours gagner et cette équipe a tellement de qualités que nous devons attaquer, marquer des buts et gagner. (...) Beaucoup de gens disent que je suis défensif, mais Naples (son équipe entre 2013 et 2015, NDLR) a marqué 104 buts cette saison. Une équipe qui a du talent doit être offensive. Quand le Real joue bien et gagne, cela me plaît quoi qu'il arrive. J'espère que ce sera ainsi, qu'on pourra gagner des matches et des titres."

Q: Quelle méthode de travail appliquerez-vous avec les stars du Real ?

R: "C'est l'effectif le plus talentueux que j'ai eu, ils ont un tel niveau... Ma méthode, c'est de s'entraîner 80% du temps avec le ballon et compenser avec 20% sans ballon. Donner la priorité au ballon, avec contrôle, avec rigueur, en utilisant la science. C'est notre méthode et elle nous a permis d'en arriver là. Nous devons avoir une attitude et une mentalité offensive, tout en maintenant l'équilibre défensif."

Q: Comprenez-vous que les joueurs aient regretté le départ de Carlo Ancelotti ?

R: "Cela me semble positif. Les joueurs peuvent montrer de l'affection, c'est une bonne personne et un bon entraîneur. J'aimerais recevoir la même chose quand je partirai. J'ai parlé avec Carlo, il a toute mon estime et je lui souhaite le meilleur."

Q: Quel regard portez-vous sur le rendement récent du gardien et capitaine Iker Casillas (34 ans) ?

R: "Ma position, c'est de profiter d'une grande équipe et ne pas me concentrer sur les questions individuelles. J'ai un grand effectif, très compétitif, très professionnel. L'idée est de profiter des qualités de chacun."

Q: Attendez-vous des renforts cet été ?

R: "C'est un club tellement important qu'il regarde toujours le marché. (...) Je ne suis pas préoccupé. Nous devons faire le maximum avec nos joueurs, qui sont très bons. Et si d'autres arrivent, encore mieux."

Q: Donnerez-vous leur chance aux jeunes du centre de formation ?

R: "Je suis moi-même issu du centre de formation donc je connais la problématique. Ma responsabilité, c'est l'équipe première, mais cela n'empêche pas que je jette un oeil dans les catégories inférieures. L'autre jour, j'ai parlé avec +Zizou+ (Zinédine Zidane, entraîneur de la réserve merengue, NDLR). Si les garçons sont bons, j'essaierai de les soutenir, en accord avec +Zizou+ et le club."

Q: Ce défi est-il comparable à celui de prendre les rênes de Liverpool il y a 11 ans ?

R: "C'est différent. A Liverpool, il y avait un programme sur trois ans pour commencer à devenir compétitifs. Ici, dès la première seconde nous devons être compétitifs, gagner, avoir un niveau très élevé. L'exigence est différente. (...) Seul compte le fait d'être premier. L'objectif est de gagner tout ce qui est possible de gagner, sans donner la priorité à telle ou telle compétition. Nous devons profiter au maximum de notre potentiel."

Propos recueillis en conférence de presse.

jed/jcp