NOUVELLES
02/06/2015 21:55 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Des centaines de personnes manquent encore à l'appel après un naufrage en Chine

PÉKIN, Chine - L'espoir de retrouver des survivants parmi les quelque 400 personnes et plus à l'intérieur du bateau de croisière ayant chaviré dans le fleuve Yangtze au cours d'une tempête, lundi, diminue d'heure en heure.Les médias chinois ont rapporté que sept cadavres avaient été retirés de l'épave dont on pouvait voir une partie de la coque dépasser le niveau de l'eau. Un total de 14 personnes ont été secourues mais la majorité des 458 personnes qui étaient à bord — la plupart d'entre elles des touristes âgés —manquent à l'appel.Il devient de plus difficile d'obtenir de l'information au sujet de la tragédie. La télévision d'État CCTV a cessé de diffuser des reportages en direct du désastre, prétextant des difficultés techniques.Le bateau Étoile de l'est avait quitté Nankin — dans l'est de la Chine — pour se rendre à Tchongking, dans le sud-ouest du pays. Il a chaviré dans la province de Hubei au cours d'un cyclone dont les vents s'élevaient jusqu'à 130 km/heure, ont indiqué les médias.Au moins sept survivants ont pu regagner la rive à la nage, tandis que les autres ont été secourus plus de 12 heures après le naufrage, quand les secouristes arrivés sur place ont grimpé sur la coque renversée et entendu leurs appels à l'aide depuis l'intérieur.Des images de CCTV montrent des secouristes qui arpentent l'Étoile de l'est renversé. L'un d'entre eux se couche sur la coque, cogne avec un marteau et attend une réponse; il pointe ensuite vers le bas.Les plongeurs ont retrouvé une femme de 65 ans et, plus tard, deux hommes qui étaient coincés à l'intérieur, a dit CCTV. La chaîne a ajouté que d'autres survivants ont été repérés, sans préciser s'ils se trouvent toujours à l'intérieur de l'épave.«Nous ferons tout en notre pouvoir pour secourir ceux qui sont encore dans l'épave, peu importe qu'ils soient vivants ou non, et nous les traiterons comme s'ils étaient des membres de notre propre famille», a dit en conférence de presse le commandant de la région militaire du Hubei, Chen Shoumin.On ignore si de nouveaux cris ont été entendus, mercredi.L'accès à l'emplacement de la tragédie est bloqué par la police et des troupes paramilitaires stationnées près des rives du Yangtze. Plusieurs camions appartenant à la Police armée du peuple sont stationnés sur les bords de la route. Deux ambulances ont été aperçues quittant les lieux, leur sirène hurlante.Huang Delong a affirmé qu'il était en train de travailler, plusieurs kilomètres en amont des lieux du drame, lorsque le temps s'est gâté. «A partir de 21 h, il a commencé à pleuvoir très fort, et puis le cyclone a frappé. La force du vent était alors vraiment terrifiante», a-t-il témoigné.Selon l'agence Chine nouvelle, le naufrage pourrait devenir le plus important désastre maritime du pays en sept décennies.Parmi les survivants figurent le capitaine du navire et le chef mécanicien, tous deux détenus par la police, a indiqué CCTV.Les familles sont rassemblées à Shanghai, d'où étaient partis plusieurs touristes. Elles se demandent si le capitaine a tout fait en son pouvoir pour s'assurer de la sécurité des passagers. Elles ont voulu obtenir des réponses des dirigeants locaux lors de scènes qui ont tourné à l'affrontement avec la police.Le capitaine et le chef mécanicien ont expliqué que le navire a sombré rapidement après avoir été frappé par le cyclone, selon Chine nouvelle. Le Quotidien du Peuple, qui est publié par le Parti communiste, dit que le navire a coulé en deux minutesLe navire renversé a dérivé sur environ trois kilomètres avant de s'échouer près de la rive, à environ 180 kilomètres à l'ouest de la capitale du Hubei, Wuhan.Le navire de quatre étages transportait 406 passagers chinois, cinq employés d'une agence de voyage et 47 membres d'équipage. Le diffuseur révèle que la majorité des passagers étaient âgés de 50 à 80 ans.Il a coulé dans une section du fleuve d'une quinzaine de mètres de profondeur. Plus d'une cinquantaine de bateaux fouillaient les lieux et des plongeurs ont été déployés. CCTV indique que les secouristes tentent de déterminer s'ils pourraient être en mesure de redresser le navire.Le diffuseur ajoute que 1000 policiers armés, 30 soldats et 140 plongeurs de la marine ont été dépêchés. Une quarantaine d'employés médicaux sont sur place et une quarantaine d'autres sont attendus. L'armée de l'air a déployé six hélicoptères pour participer aux opérations de secours.