NOUVELLES
03/06/2015 06:04 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Blackhawks-Lightning : le grand frère contre le petit

C'est un peu comme si le grand frère affrontait le plus jeune en finale de la Coupe Stanley.

Un texte de Diane Sauvé

Le club de Chicago est plus vieux que Tampa Bay (27,9 ans vs 26,2 ans). Mais plus que tout, il a l'expérience des grands honneurs. Les Hawks s'enlignent vers un troisième titre en six saisons. Le noyau de l'équipe a soulevé la coupe en 2010 et 2013. Quant au Lightning, il se retrouve en grande finale pour la première fois depuis 2004.

Qu'à cela ne tienne, le Lightning de Jon Cooper joue sans complexe. Du talent à revendre à l'attaque avec le désormais célèbre trio des triplés et Steven Stamkos.

Tyler Johnson, Ondrej Palat, Nikita Kucherov et le capitaine Stamkos ont marqué plus de 60% des buts de l'équipe en séries.

Chicago n'est pas en reste offensivement avec ses Jonathan Toews, Patrick Kane et Marian Hossa. Rajoutez à ça l'étoile montante Brandon Saad, et vous avez plus de la moitié des buts de l'équipe.

Les Hawks dominent pour la moyenne de buts inscrits par match ( 3,29 vs 2,75). Et n'oubliez que la troupe de Joel Quenneville a affronté deux des trois finalistes pour le trophée Vézina: Pekka Rinne et Devan Dubnyk.

À la ligne bleue, les deux équipes possèdent des bourreaux de travail : Duncan Keith (Chicago) et Victor Hedman (Tampa Bay).

Keith domine les défenseurs de la Ligue nationale avec 18 points en 17 matchs et joue en moyenne plus de 31 minutes par match. Un favori pour le Trophée Conn Smythe, remis au joueur par excellence des séries.

Pour sa part, Hedman, jumelé à Anton Stralman, représente un des meilleurs duos de défenseurs du circuit. Le Suédois de 24 ans est le meilleur du Lightning avec 10 points en 20 matchs. Hedman affiche aussi un différentiel de +11, ce qui lui confère le 2e rang de la ligue, derrière Keith ( +13).

Bishop contre Crawford

Devant les buts, les finalistes ont deux gardiens capables de faire frémir leurs partisans, mais pas toujours de la bonne façon.

Ben Bishop, critiqué pour son manque de constance et ses rebonds juteux, a établi quelques records de la LNH ce printemps.

Il est entre autres devenu le premier gardien de l'histoire à envoyer son club en finale de la Coupe Stanley par blanchissage sur la route.

Corey Crawford a été laissé de côté lors du premier tour des séries mais a su rebondir en stoppant notamment 65 tirs sur 70 lors des deux derniers matchs.

Il pourrait devenir le seul gardien partant (avec Jonathan Quick) à remporter deux fois la Coupe Stanley au cours des 14 dernières saisons.

Deux équipes qui misent sur la vitesse et la possession de rondelles. Mais deux équipes capables aussi de défendre.

À vos prédictions.

Joueurs à surveiller

Tyler Johnson

12 buts, 9 passes +6

Patrick Kane

10 but, 10 passes +6

Nikita Kucherov

9 buts, 10 passes +7

Jonathan Toews

9 buts, 9 passes +5

Steven Stamkos

7 buts, 10 passes +3

Patrick Sharp

4 buts, 8 passes +2

Alex Killhorn

7 buts, 9 passes +4

Marian Hossa

4 buts, 9 passes +5

Victor Hedman

1 but, 9 passes +11

Duncan Keith

2 buts, 16 passes +13

Ben Bishop

12-8

,920

2,15

Corey Crawford

9-4

,919

2,56

Duel précédent
Aucune confrontation

Résultats 2014-2015
11 novembre 2014 : Tampa Bay 2 - Chicago 3 (F)
27 février 2015 : Chicago 0 - Tampa Bay 4