NOUVELLES
03/06/2015 10:09 EDT | Actualisé 03/06/2016 01:12 EDT

Arabie: 16 suspects recherchés pour deux attentats anti-chiites

Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi rechercher 16 personnes pour leur présumée implication dans deux attentats anti-chiites ayant fait au moins 25 morts fin mai dans l'est du royaume, et proposé des primes pour ceux qui aideraient à leur arrestation.

Le ministère de l'Intérieur a publié une liste nominative des 16 suspects, recherchés pour "des liens" avec les auteurs des attentats suicide anti-chiites ayant fait 21 morts le 22 mai à Qatif et 4 morts à Dammam une semaine plus tard.

Un porte-parole du ministère, cité par l'agence officielle SPA, a promis une prime d'un million de riyals (266.000 dollars) pour celui qui aidera à l'arrestation de l'un de ces suspects.

La prime monte à 5 millions de riyals pour l'arrestation de plus d'un suspect et à 7 millions de riyals pour celui qui contribuera à déjouer un attentat, a-t-il ajouté.

Les deux attentats anti-chiites ont été revendiqués par le groupe Etat islamique (EI), ses premières opérations en Arabie saoudite.

Le groupe ultraradical sunnite a déclaré un califat sur territoires conquis en Irak, voisin de l'Arabie saoudite, et en Syrie.

Le ministère de l'Intérieur avait indiqué que l'auteur de l'attentat de Qatif, un Saoudien, appartenait à une cellule liée à l'EI et dont 26 membres avaient été arrêtés.

Les autorités saoudiennes ont multiplié ces derniers mois les arrestations d'extrémistes sunnites soupçonnés de planifier des attaques pour "attiser les tensions confessionnelles".

En avril, elles ont affirmé avoir démantelé une cellule de 65 personnes liées à l'EI et cherchant à passer à l'acte, après avoir arrêté en décembre trois partisans du même groupe accusés d'avoir blessé par balle un Danois à Ryad.

La minorité chiite se concentre dans l'est de l'Arabie saoudite, riche en pétrole, et se plaint de discrimination. Cette région a été secouée par un mouvement de contestation, dans le sillage du Printemps arabe en 2011, qui a fait une vingtaine de morts.

bur/tm/cbo