NOUVELLES
02/06/2015 11:21 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Voici les points saillants de la carrière de Jacques Parizeau

MONTRÉAL - Événements marquants de la vie et de la carrière de Jacques Parizeau:— Né à Montréal le 9 août 1930, il est décédé lundi à l'âge de 84 ans.— Il a obtenu un doctorat de la prestigieuse London School of Economics en 1955, après des études à l'École des hautes études commerciales (HEC) à Montréal et à l'Institut des Études politiques et la Faculté de droit à Paris.— De 1961 à 1969, il conseille les premiers ministres Jean Lesage, Daniel Johnson et Jean-Jacques Bertrand, jouant un rôle-clé d'achitecte de la Révolution tranquille, notamment dans la création de la Caisse de dépôt et placement du Québec, la Régie des rentes et la Société générale de financement.— Il est professeur aux HEC de 1955 à 1989, avec certaines interruptions pour sa carrière politique.— En 1969, M. Parizeau fait son entrée au Parti québécois (PQ).— Il fonde en 1973 le quotidien indépendantiste «Le Jour» et en est le président jusqu'à sa fermeture en 1975.— M. Parizeau est élu comme député dans l'Assomption le 15 novembre 1976.— Il est alors nommé ministre des Finances par le premier ministre René Lévesque.— M. Parizeau joue un rôle important dans le référendum de 1980.— Il démissionne comme ministre le 22 novembre 1984, quand René Lévesque choisit de saisir «le beau risque» du fédéralisme.— Il revient en politique comme chef du Parti québécois — alors dans l'Opposition —en 1988.— En 1994, Jacques Parizeau devient le premier ministre du Québec du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996, à la tête d'un gouvernement majoritaire.— Un référendum sur la souveraineté a lieu le 30 octobre 1995 et le camp du Non l'emporte par une faible marge.— M. Parizeau démissionne le lendemain du référendum.— Il a publié trois livres: «Pour un Québec souverain» (1997), «Le Québec et la mondialisation. Une bouteille à la mer?» (1998) et «La souveraineté du Québec hier, aujourd'hui et demain» (2009).