NOUVELLES
02/06/2015 14:35 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Un laboratoire de drogues de synthèse attribué au Farc en Colombie

L'armée a démantelé en Colombie un important laboratoire de drogues de synthèse attribué à la guérilla des Farc et doté d'une capacité de production mensuelle de plusieurs tonnes, ont annoncé mardi les autorités.

Les installations clandestines ont été découvertes dans une région rurale du département de Putumayo, dans le sud du pays où est en particulier implantée la rébellion des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), actuellement engagée dans un processus de paix avec le gouvernement.

Le laboratoire, où pouvaient travailler environ une trentaine de personnes, présentait une capacité de production mensuelle de trois tonnes pures de cocaïne et de drogues de synthèse, a indiqué l'armée colombienne dans un communiqué.

"Cela équivaut à 30 milliards de pesos (environ 11,7 millions de dollars) par mois. C'est un coup très important pour la structure logistique et financière des Farc", a déclaré à la presse, le général Alfonso Vaca, commandant de l'unité militaire qui a réalisé les opérations.

C'est la première fois qu'un laboratoire de drogue synthétique des Farc est démantelé dans cette région, ont précisé à l'AFP plusieurs sources militaires.

Ce laboratoire met en évidence une "nouvelle modalité" de financement de la guérilla qui a "commencé à faire une incursion dans le secteur des drogues de synthèse", selon le communiqué de l'armée.

La drogue produite dans ces installations était envoyée au cartel de Sinaloa, l'un des principaux groupes de narco-trafiquants au Mexique.

La Colombie, premier producteur modial de cocaïne avec le Pérou, mène depuis novembre 2012 avec les Farc des pourparlers de paix, délocalisés à Cuba, afin de tenter de résoudre le plus vieux conflit d'Amérique latine, qui a fait officiellement quelque 220.000 morts en un peu plus d'un demi-siècle.

Ces négociations ont permis d'aboutir l'an dernier à plusieurs accords partiels, notamment sur la lutte contre la drogue avec un plan d'éradication des champs de coca, la plante servant à fabriquer la cocaïne.

Fondées en 1964 lors d'une insurrection paysanne, les Farc comptent encore selon les autorités près de 8.000 combattants, essentiellement repliés dans les régions rurales de Colombie.

ad/pz/ai