NOUVELLES
02/06/2015 05:09 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Mise à l'isolement du lion qui a tué une touriste américaine en Afrique du Sud

Le lion qui a tué une jeune touriste américaine et gravement blessé son guide dans un parc d'attraction privé proche de Johannesburg sera mise à l'isolement dans un enclos séparé mais le parc restera ouvert au public, a indiqué la direction mardi.

Il s'agit d'une femelle qui "a été enfermée dans son abri pour la nuit et nous allons garder fermée au public la zone où a eu lieu le drame pour la durée de l'enquête", a déclaré le directeur des activités du parc Scott Simpson, interrogé par l'AFP pour savoir si l'animal serait euthanasié.

"La lionne sera ensuite transférée dans une installation séparée, non ouverte au public, juste pour être prudent", a-t-il ajouté.

La police sud-africaine a ouvert une enquête après le drame, mis au compte de la négligence par le parc.

La victime, dont l'ambassade n'a pas voulu divulguer l'identité par respect pour la famille, visitait l'enclos des lions en voiture avec une fenêtre ouverte, selon le parc.

"Si les gens comprenaient qu'ils doivent juste respecter les règles, tout irait bien", a regretté M. Simpson. "C'est malheureux qu'il faille un accident comme çà pour qu'ils comprennent".

Le guide, sérieusement blessé, ne fait pas partie du personnel du parc. Il était toujours hospitalisé mardi.

Le parc est une des attractions familiales de Johannesburg les plus faciles d'accès, située à moins d'une heure de voiture du centre et où parents et enfants peuvent aussi caresser des lionceaux en cage, nourrir des girafes, ou organiser des goûters d'anniversaire.

Le parc abrite 85 lions, dont des spécimens de lions blancs assez rares, dont on peut s'approcher à bord de son véhicule pour les voir se nourrir, dormir ou s'ébrouer.

Le site internet du parc promet aux visiteurs de voir les animaux "de très près" mais des pancartes rappellent partout qu'il faut fermer toutes les fenêtres de sa voiture.

kvs/clr/jhd