NOUVELLES
02/06/2015 09:04 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Les députés manitobains en chambre cet été ?

La session législative du printemps pourrait durer plus longtemps que les 26 jours prévus par le gouvernement.

Un texte de Louis-Philippe LeBlanc

Le chef de l'opposition officielle, Brian Pallister, croit que les travaux législatifs devront se poursuivre après le 11 juin. Il souhaite débattre davantage au sujet de l'endettement de la province, des services à l'enfance et à la famille et des prévisions économiques provinciales qui reposent sur l'effondrement du prix du pétrole.

« À cause du dysfonctionnement au sein du NPD, nous sommes arrivés tard en chambre. Je crois que c'est nécessaire de continuer de travailler pour les Manitobains », a-t-il expliqué.

Il ajoute que les Manitobains travaillent en moyenne 48 à 50 semaines par année. Pendant ce temps, le gouvernement a convoqué les députés pour quatre semaines depuis janvier.

Un budget à adopter

Le leader du gouvernement à l'Assemblée, Dave Chomiak, se dit prêt à siéger le temps qu'il faut pour terminer les travaux en chambre. « Nous avons un excellent budget que nous voulons voir adopté », a-t-il dit.

Il accuse Brian Pallister de tenir un double discours en voulant prolonger les travaux cet été, mais en refusant en même temps de siéger les vendredis ou en semaine après 17h.

Dave Chomiak affirme qu'il y a trois manières de terminer la session : le 11 juin comme prévu, en décembre lorsque la session d'automne se termine ou par négociation. Il confirme être en discussion avec Kelvin Goertzen, leader de l'opposition officielle à l'Assemblée.