NOUVELLES
02/06/2015 10:56 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Le Vatican tarde à accepter le nouvel ambassadeur français, qui serait gai

PARIS - Le Vatican devrait décider d'ici quelques jours s'il accepte ou non le nouvel ambassadeur de la France auprès du Saint-Siège — un homme qui, selon certaines informations, est homosexuel.Paris a soumis la candidature de Laurent Stefanini il y a cinq mois. Un porte-parole du Vatican a refusé de commenter l'affaire.Des groupes de défense des droits des homosexuels accusent le Vatican de tarder à approuver la nomination de M. Stefanini en raison de son orientation sexuelle, puisqu'une telle décision ne prend habituellement que quelques semaines.M. Stefanini n'a jamais confirmé publiquement son homosexualité, et la présidence française a estimé que sa vie privée ne devrait avoir aucune incidence sur sa candidature.Le Vatican refuse habituellement les ambassadeurs dont la situation familiale est «non traditionnelle». La doctrine catholique maintient que les gais doivent être traités avec respect mais que les gestes homosexuels sont «intrinsèquement détraqués».Le pape François a toutefois ouvert la porte à un changement quand il a répondu «qui suis-je pour juger?» quand on l'a questionné au sujet d'un prêtre homosexuel. Le pape a aussi rencontré M. Stefanini le mois dernier.M. Stefanini est actuellement le directeur du protocole au palais présidentiel français. Il a occupé un poste important à l'ambassade française du Vatican entre 2001 et 2005, et il a agi comme conseiller pour les affaires religieuses auprès du ministère français des Affaires étrangères.