NOUVELLES
02/06/2015 13:17 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Le Sénat américain vote pour réduire les pouvoirs de surveillance de la NSA

Après la Chambre des représentants, c'est au tour du Sénat américain d'adopter le projet de loi qui réduira les moyens de surveillance de l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA), dont la collecte massive de données téléphoniques autorisée après les attentats du 11 septembre 2001.

Soixante-sept sénateurs ont voté en faveur de la réforme baptisée USA Freedom Act, et 32 s'y sont opposé. Le projet de loi a déjà été adopté par la Chambre des représentants, et doit maintenant être signé par le président des États-Unis, Barack Obama.

La NSA avait perdu à le 1er juin à minuit son pouvoir de collecter les métadonnées téléphoniques des Américains, faute d'un accord au Sénat pour prolonger cette disposition du Patriot Act.

Le programme devrait être rétabli dans quelques jours, mais il sera alors certainement révisé en profondeur. La plupart des sénateurs se sont opposés aux tentatives du leader de la majorité républicaine, Mitch McConnell, de faire approuver une prolongation de courte durée de la loi telle quelle.

Cette réforme représente une victoire importante pour Edward Snowden, cet ex-technicien de la CIA à l'origine des fuites qui ont permis de révéler l'existence d'un programme de surveillance hautement confidentiel mené par les services secrets américains.